•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministre des Finances de l’Ontario veut votre aide pour dépenser 3 millions de dollars

Le ministre des Finances, Charles Sousa, lors de son assermentation.

Le nouveau ministre des Finances de l’Ontario, Charles Sousa, et les 26 autres ministres du Cabinet ontarien ont été assermentés à l’Assemblée législative le 11 février.

Photo : Presse canadienne

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.


Préférez-vous investir les millions du prochain budget pour planter des arbres près des écoles, améliorer l'accès à internet dans les bibliothèques du Nord ou encore embaucher des orthophonistes dans les garderies?

Le ministre des Finances de l’Ontario, Charles Sousa, a 135 milliards de dollars à dépenser au prochain budget provincial et il demande l’aide du public pour choisir jusqu’à 8 projets qui recevront un financement provincial.

Depuis jeudi, les internautes peuvent voter sur le portail du gouvernement pour leurs trois projets favoris parmi 13 idées suggérées par des citoyens ordinaires.

Les idées les plus populaires recevront de l’argent des coffres du gouvernement lors du prochain budget.

Les idées vont de la mise sur pied de fermes dans les communautés autochtones à un projet-pilote pour récupérer de la nourriture non vendue des épiceries, en passant par la création d’un service en ligne pour trouver des médecins de famille plus facilement.

Les internautes ont jusqu’au 23 février pour voter et les projets gagnants seront dévoilés lors de la présentation du prochain budget provincial, dont la date n’a pas encore été annoncée.

L’un des projets approuvés l’an dernier était le remplacement des ampoules des lampadaires le long des autoroutes par des lumières LED. Un projet-pilote a installé de nouvelles lumières sur un tronçon d’un kilomètre de l’autoroute 401, près de l’aéroport international de Toronto.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !