•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québécois ou Haïtien? Le questionnement identitaire de Didier Lucien

Didier Lucien dans « Ai-je du sang de dictateur? »

Didier Lucien dans « Ai-je du sang de dictateur? »

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le théâtre Espace Libre présente jusqu'au 11 février Ai-je du sang de dictateur?, une création du comédien Didier Lucien. Dans cette pièce expérimentale, Didier Lucien amène le public avec lui à la découverte de son identité partagée entre Haïti, où il est né, et le Québec, où il vit depuis 49 ans.

Un texte de Valérie-Micaela Bain

Dans la pièce, l'animateur de l'émission J'apprends ma planète enregistre un documentaire sur son pays d'origine, Haïti. Mais le tournage ne coule pas de source.

« À travers le documentaire qu'il expose, il se rend compte de son ignorance et il part sur la quête d’en savoir plus sur qui il est », explique Didier Lucien.

Ce personnage, c'est en fait Didier Lucien lui-même, né en Haïti et arrivé au Québec à l'âge de 1 an.

Le questionnement identitaire de Didier Lucien

Ai-je du sang de dictateur?, le titre de la pièce, est la question qu'il se pose après avoir constaté qu'il en sait peu sur ses origines.

Sa création est aussi une réplique à la sempiternelle question : Es-tu plus Haïtien ou Québécois?

Ma réalité est un kaléidoscope qui change constamment. Oui, je suis Haïtien, parce qu'on m'a dit que je suis Haïtien à ce moment-là, je suis né là-bas, oui je suis Québécois parce que je parle comme ça, mais je suis Haïtien.

Didier Lucien

Didier Lucien retrace l'histoire d'Haïti, entre autres en incarnant François Duvalier, dictateur mégalomane qui a dirigé le pays de 1957 à 1971.

L'acteur Didier LucienAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'acteur Didier Lucien

Photo : Radio-Canada

Tirés de vrais discours prononcés par Duvalier, les textes l'ont obligé à s'interroger sur son propre narcissisme. « Je me demandais toujours : le pouvoir décisionnel, il va jusqu'où et jusqu'où je suis prêt à aller pour avoir les trucs que je veux », explique Didier Lucien.

Le comédien et auteur de la pièce trouvait aussi important d'aborder les rapports que la communauté internationale entretient avec Haïti.

Les gens ont un regard sur Haïti et qui est comme ça et ce n'est pas vrai qu'on les regarde d'en dessous.

Didier Lucien

Ai-je du sang de dictateur? est une pièce qui rappelle qu'il n'y a pas toujours de réponse fixe ou unique pour définir son identité.

Grand Montréal

Théâtre