•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Assurance-emploi : pour des services plus près des citoyens

Recherche d'emplois
Assurance-emploi Photo: IStock
Radio-Canada

Les Canadiens veulent des services d'assurance-emploi qui correspondent aux besoins des citoyens. C'est ce qui ressort du Rapport sur l'examen de la qualité des services de l'assurance-emploi dévoilé mercredi, à Ottawa.

L'an dernier, le gouvernement fédéral a lancé des consultations pour évaluer la qualité des services offerts par Service Canada en matière d'assurance-emploi. Il répondait ainsi aux nombreuses critiques formulées à l'égard des modifications apportées au régime d'assurance-emploi sous l'administration Harper.

Thèmes abordés par les recommandations :

  • Prestation de services axés sur les citoyens
  • Mobilisation des employés de Service Canada
  • Modernisation des processus
  • Modernisation des technologies
  • Amélioration des politiques

Dans le rapport dévoilé mercredi, le comité d'examen formule dix recommandations. Il invite Ottawa à adopter une approche qui prend en compte les préférences et les besoins des citoyens en favorisant la rétroaction, à améliorer l'accessibilité aux services et à mettre à jour les outils et les processus afin d'accélérer le traitement des demandes dans un esprit de transparence.

Plusieurs se sont plaints de la difficulté d'avoir accès à des agents de Service Canada pour pouvoir clarifier les raisons pour lesquelles ils ont essuyé un refus de prestation, ou pour clarifier des changements au niveau des montants.

Rémi Massé, député d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia et membre du comité d'examen

Le comité a constaté entre autres qu'en 2015-2016, dans près de 70 % des appels faits aux centres de Service Canada, la personne n'a pu entrer en contact avec un agent.

« Ce qu'on a visé, c'est de pouvoir permettre aux prestataires et aux travailleurs d'avoir un meilleur accès aux services. Que l'information aux services soit bien communiqué en langage clair, que les processus soient modernisés », explique le député d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia et membre du comité d'examen, Rémi Massé.

Tribunal de la sécurité sociale

Le comité d'examen n'aborde pas la question de l'accessibilité aux prestations d'assurance-emploi en tant que telle. Il s'est toutefois penché sur le processus de révision des décisions de Service Canada.

Plusieurs critiques ont été formulées quant aux délais de traitement des demandes portées devant le Tribunal de la sécurité sociale. Rémi Massé confirme que ceux-ci peuvent atteindre plus de 200 jours.

Le comité recommande donc que soit évalué le nouveau tribunal mis en place sous le gouvernement Harper, afin de réduire les délais d'attente et d'assurer la transparence du processus d'appel.

Suite du rapport d'examen

Ces travaux ont été menés par le député d’Avignon–La Mitis–Matane–Matapédia, Rémi Massé, ainsi que les députés de Winnipeg-Sud, Terry Duguid, et de Cape Breton-Conso, Rodger Cuzner. De mai à novembre 2016, plus de 200 intervenants ont été consultés, un questionnaire a été soumis à 3200 personnes, et plus de 7 550 Canadiens ont fourni leurs impressions sur les services offerts par Service Canada.

Le comité d'examen souhaite maintenant qu'Emploi et Développement social Canada et la Commission de l'assurance-emploi prennent en compte ces recommandations dans l'élaboration d'un plan d'action pour l'amélioration des services aux citoyens.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Société