•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les étudiants musulmans de l'Université Laval consternés

Lacina Diarra réagit à l'attentat contre le Centre culturel islamique de Québec.

Le président de l'Association des étudiants musulmans de l'Université Laval, Lacina Diarra

Photo : Radio-Canada / Maxime Corneau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Association des étudiants musulmans de l'Université Laval dit avoir été consternée par l'horreur de l'attentat qui a été perpétré dimanche soir contre le Centre culturel islamique de Québec.

En conférence de presse mardi soir, le président de l'association, Lacina Diarra, a condamné l’attaque et a offert ses pensées aux victimes ainsi qu’à leurs familles. Il a également lancé un appel au pardon, mais aussi à la cohésion.

« Face à cette barbarie, les maîtres mots pour nous restent endurance et pardon, qui sont des vertus enseignées par notre religion dans une telle situation », a fait valoir Lacina Diarra.

Attentat terroriste à Québec  

Il a ajouté que l'association refusait d'abdiquer et qu'elle poursuivait ses activités comme d'habitude.

C'est vraiment quelque chose d'exceptionnel. Donc, ça ne change pas notre perception de la société québécoise, de l'ouverture de cette société.

Une citation de : Lacina Diarra, président de l'Association des étudiants musulmans de l'Université Laval

Arrivée à Québec il y a deux ans pour faire sa maîtrise en économie, Maeva Doumdia, une membre de l'Association des étudiants musulmans de l'Université Laval, a affirmé que l'attentat de dimanche ne changera pas sa perception des Québécois et de la ville.

« On s'est toujours senti en sécurité à Québec », a-t-elle dit.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !