•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des bisons s’installent à Banff

Des bisons sont relâchés au parc national Banff.

Des bisons sont relâchés au parc national Banff.

Photo : Parcs Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Seize bisons ont été transportés par hélicoptère vers une zone reculée du parc national Banff où ils s'installent définitivement, presque 150 ans après la disparition de l'espèce du parc albertain.

Un texte de Laurent Pirot

Les bisons de retour à Banff

Les 6 mâles et les 10 femelles enceintes viennent du parc national Elk Island. Ils ont été sélectionnés cet hiver pour leur état de santé et transportés, d’abord par la route, vers Banff.

Rectificatif : Une version précédente de cet article expliquait que 4 mâles et 12 femelles avaient été réintroduits. Il s'agit en fait de 6 mâles et 10 femelles.

Ils ont ensuite été déplacés par hélicoptère, un à un, vers leur nouvelle demeure de la vallée de la rivière Panther.

« C’est vraiment plein d’herbe, ce sont des collines, des vallées toutes vertes, c’est vraiment le bon endroit », assure Marie-Eve Marchand, coordinatrice de la campagne du groupe de pression Le retour du bison.

Les animaux seront maintenus pendant plus d’un an dans un enclos, ce qui devrait leur donner le temps de s’habituer à leur nouvel habitat. Leur territoire sera ensuite progressivement agrandi pendant cinq ans avant que les biologistes de Parcs Canada ne prennent une décision définitive.

« Si tout va bien, on pourrait décider d’agrandir encore le territoire », y compris jusqu’à la vallée de la Bow, où se trouve l’autoroute et la localité de Banff, explique Karsten Heuer, chef du projet de réintroduction.

les différentes zones où sont réinstallés les bisons dans le parc national Banff, par couleur et au fur et à mesure de leur réinstallation Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Carte présentant les zones de réintroductions progressives des bisons à Banff.

Photo : Radio-Canada

Les différentes zones de réintroduction des bisons dans le parc national Banff

  • En vert, la parcelle de base, qui couvre 425 kilomètres carrés
  • En jaune pâle, les agrandissements possibles d'ici cinq ans, couvrant 680 kilomètres carrés
  • En rose, les agrandissements possibles après cinq ans, couvrant 486 kilomètres carrés

Vingt ans d'efforts

La disparition du bison sauvage de ce territoire est plus ancienne que la création du parc national, en 1885. Un petit troupeau y a longtemps vécu en captivité dans un enclos démantelé en 1996. Le projet d’un retour du bison sauvage date de ce moment.

citation photoAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

citation photo

Photo : Radio-Canada

Ce retour devrait permettre de rétablir les écosystèmes tels qu’ils étaient avant la disparition des grands herbivores, espère Parcs Canada.

C’est aussi l’occasion de renouer une relation avec les Autochtones de la région, pour qui le bison est un animal important. Les Nations Stoney Nakoda et Samson Cree ont été associées à l’opération et des représentants autochtones ont également tenu une cérémonie pour bénir les bisons avant leur départ du parc national Elk Island.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !