•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des chauffeurs de taxi de Saskatoon demandent une cloison de sécurité dans leur véhicule

Baljit Singh, un chauffeur de taxi dans son véhicule à Saskatoon.

Baljit Singh, un chauffeur de taxi de Saskatoon, a arrêté de travailler la nuit, puisque c'est trop dangereux selon lui.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des chauffeurs de taxi de Saskatoon demandent plus de protection lors de l'exercice de leurs fonctions, citant des inquiétudes quant à leur sécurité lorsqu'ils travaillent.

Certains chauffeurs ne se sentent plus en sécurité lorsqu’ils travaillent la nuit. « La nuit, beaucoup de gens sont [...] en état d’ébriété ou sous l’influence de drogues et ils ne savent plus ce qu’ils font », affirme Baljit Singh, qui exerce la profession depuis six ans à Saskatoon.

Le chauffeur indique qu’il a déjà été agressé et même attaqué au couteau par des passagers. Plus tôt ce mois-ci, Baljit Singh raconte qu’il n’a pas pu attirer l’attention d’un policier alors qu’il se faisait voler.

« Il faut une vitre de sécurité, croit un autre chauffeur de Saskatoon, Rizwan Bajaw. Parfois il y a des gens qui nous font peur, qui nous semblent violents », explique-t-il.

Le président du local 2014 du Syndicat des métallos, Malik Umar Draz, prendra la parole devant le comité des transports du conseil municipal de Saskatoon mardi. Dans une lettre, il presse les autorités d’avoir une discussion « ouverte et franche » sur la possibilité d’installer des cloisons de sécurité dans les taxis.

Dans la lettre, M. Draz souligne également que les policiers doivent mieux répondre aux problèmes des chauffeurs de taxi. Il demande aussi des sessions de formation pour les nouveaux chauffeurs.

Pas d’indemnisation pour les chauffeurs

Malik Umar Draz demande à la Ville de Saskatoon d’inclure les chauffeurs de taxi dans les règlements de la Ville, pour les protéger des agressions physiques.

Un chauffeur de Regina, Iqbal Singh Sharma, est encore au centre de réhabilitation Wascana après avoir été poignardé en novembre. Ce dernier n’est pas couvert par la Commission des accidents du travail ni par la société d’assurances SGI.

La Ville de Regina a entrepris une vaste étude des règlements portant sur les taxis, dont ceux qui s’appliquent à la sécurité des conducteurs. Une révision de la réglementation sera présentée au conseil municipal en juin 2017.

La dernière fois que Saskatoon a mis à jour ses règlements remonte à 2014. La Municipalité distribue des permis aux taxis et exige un système de caméra de surveillance lorsque des passagers sont à bord.

Saskatchewan

Société