•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le terme « mosquée » s'ajoute au règlement de zonage de Rouyn-Noranda

Le maire de Rouyn-Noranda, Mario Provencher
Le maire de Rouyn-Noranda, Mario Provencher Photo: Radio-Canada / Jean-Marc Belzile
Radio-Canada

Les membres du conseil municipal de la ville de Rouyn-Noranda ont adopté une résolution lundi soir dans le but de permettre à la communauté musulmane d'acquérir ou de construire un bâtiment à visée religieuse.

Avant l'adoption de cette nouvelle résolution, les règlements municipaux en place permettaient d'ériger tous types de lieux de rassemblement religieux ou de prière, mis à part une mosquée.

Selon le maire de Rouyn-Noranda, il s'agit d'une modification du libellé, dans le but d'adapter ses règlements à toute la population.

Il y aura un changement de zonage pour que les gens aient une salle de prière au centre-ville. C'est permis pour l'Église catholique, pour les Témoins de Jéhovah, etc. Nous n'avions toutefois pas le mot "mosquée" dans le libellé, et c'est ce que nous allons faire.

Le maire de Rouyn-Noranda, Mario Provencher

Pas de lien avec l'attentat de Québec

« C’est vraiment un hasard parce que c’est il y a deux semaines qu’on a passé cet avis de motion, explique le maire de Rouyn-Noranda. On a publié cet avis dans les journaux, où l’on invitait la population à une séance de consultation où personne n’est venu contester cet avis », soutient-il.

La résolution adoptée au conseil lundi soir entend ainsi modifier la grille des spécifications du règlement de zonage de la ville de Rouyn-Noranda. Ainsi, le terme « mosquée » a été ajouté au libellé qui énumère toutes institutions « dont l’activité principale est reliée à l’enseignement général, personnel ou professionnel, des services de nature communautaire, religieuse, culturelle et patrimoniale », indique-t-on dans le document.

Abitibi–Témiscamingue

Politique municipale