•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Baptême du feu pour Nesterov contre Buffalo

Nikita Nesterov

Nikita Nesterov

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Fraîchement débarqué à Montréal, le nouveau défenseur du Canadien Nikita Nesterov intégrera la formation dès mardi soir contre les Sabres de Buffalo. Alex Galchenyuk, lui, ronge toujours son frein.

Un texte d'Alexandre Gascon

Les éclopés étaient d'ailleurs nombreux à renouer avec l'action au complexe sportif du Tricolore, lundi, à Brossard.

Andrei Markov et Greg Pateryn ont retrouvé leurs coéquipiers à l'entraînement pour la première fois depuis leur blessure subie au mois de décembre, tandis que David Desharnais participait à son second entraînement complet.

Si Michel Therrien a confirmé que Pateryn ne sera pas du match contre les Sabres, il faudra attendre mardi matin pour savoir quel sort sera réservé à Markov et à Desharnais.

Les deux vétérans sont prêts à jouer.

« Je me sens bien, je ne ressens pas de douleur, a expliqué Markov, absent depuis le 17 décembre. Je me suis beaucoup entraîné sans mes coéquipiers. Je patine bien. Nous verrons demain (mardi). »

Desharnais, qui s'était blessé au genou le 6 décembre et avait dû quitter la rencontre contre les Blues de St. Louis, a retrouvé son enthousiasme.

« Ça aide d'avoir eu trois jours de congé. C'est la meilleure chose avant de recommencer en revenant d'une blessure, a-t-il noté. Je me sens prêt et c'est ce que je vais dire [aux médecins]. Mais ce sont eux qui vont prendre la décision. »

« Ça regarde très bien dans son cas », a lancé Therrien.

Le Québécois s'est entraîné dans le troisième trio avec Andrew Shaw et Sven Andrighetto.

Faire bonne impression

Avec le Lightning de Tampa Bay, Nesterov n'a pas su forcer la main à son entraîneur, Jon Cooper, pour lui confier un poste permanent parmi les six premiers défenseurs du club. Coincé derrière Victor Hedman, Jason Garrison et Braydon Coburn, le gaucher vivra peut-être le même scénario derrière Alexei Emelin, Nathan Beaulieu et Andrei Markov, lorsque le vétéran retrouvera la forme.

Il aura l'occasion de faire sa première impression contre les Sabres, une équipe qui végète au 7e rang de la Division atlantique. À lui de s'imposer, a expliqué l'entraîneur du Canadien.

« Je l'ai rencontré, je lui ai expliqué quels sont nos standards. Il est très au courant. À partir des performances, on prend nos décisions. C'est une occasion pour lui. »

Point de presse de Michel Therrien

Marc Bergevin a réussi quelques coups de maître dans les dernières années avec l'acquisition de Torrey Mitchell, contre Jack Nevins et un choix de septième tour au repêchage de 2016, ainsi que l'arrivée de Paul Byron, réclamé au ballottage.

Therrien espère que l'histoire se répétera.

« Il y a eu de belles histoires. Des joueurs comme ça, qu'on est allé chercher et de qui on a soutiré le maximum... On espère faire la même chose avec lui. »

Galchenyuk toujours sur la touche

La blessure au genou du premier centre de l'équipe tarde à guérir et l'on ne verra pas le numéro 27 avant les matchs de la fin de semaine. Il ne sera donc pas du voyage à Philadelphie.

Galchenyuk a patiné en solitaire, une première depuis le match du 21 janvier contre les Sabres. L'Américain a raté les deux dernières rencontres de son club avant la pause du match des étoiles.

Un conte de fées

Pour remplacer Carey Price lundi, qui bénéficiait d'un congé au lendemain du match des étoiles, tout comme Shea Weber, le CH a fait appel à Raphaël Girard, un ancien gardien de l'Université Harvard.

Girard a passé les deux dernières saisons en France, avant de se joindre récemment aux Marquis de Jonquière dans la Ligue nord-américaine.

Raphaël Girard

Entrevue avec Raphaël Girard, gardien d'un jour avec le Canadien de Montréal

Photo : Radio-Canada

« Je pompais un peu. Mes jambes étaient bonnes, mais le cardio était moins là », a raconté Girard, 26 ans, qui a aussi participé à quelques entraînements avec des joueurs du Tricolore pendant l'été.

« Les tirs à (Max) Pacioretty et (Shea) Weber, c'est quelque chose. Quand tu regardes la télé, tu te demandes des fois pourquoi le gardien a donné le but. Mais quand tu t'entraînes avec eux, tu sais pourquoi. »

Girard cédera toutefois sa place à Price devant le filet contre Buffalo.

Par ailleurs, avec l'arrivée de Nesterov, le Canadien a confirmé avoir soumis le nom du défenseur Zach Redmond au ballottage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !