•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Winnipeg devient membre d'un réseau international de « villes d'hiver »

Deux patineuses sur un sentier de glace.

Les responsables de La Fourche prévoient ouvrir dès lundi trois kilomètres du Sentier d’hiver de Winnipeg, le long de la rivière Assiniboine.

Photo : Gracieuseté : La Fourche

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Winnipeg portera d'autant plus fièrement son surnom anglais de Winterpeg : la capitale manitobaine rejoint l'association mondiale des maires des villes d'hiver.

Le réseau Winter Cities Association for Mayors regroupe plus d’une vingtaine de villes nordiques à travers le monde, par exemple Sapporo au Japon, Qiqihar en Chine et Novossibirsk en Russie. Au Canada, seule la ville d’Edmonton en est membre.

L’association a pour mandat de promouvoir les technologies hivernales - par exemple, des techniques pour la construction de routes ou la gestion des eaux et des déchets - et permettre aux villes membres de partager leurs expériences.

La Ville de Winnipeg a collaboré avec l’agence Développement économique Winnipeg (EDW) pour soumettre sa candidature. Le maire Brian Bowman dit être « très ravi » de rejoindre le réseau. « La réputation de ville froide de Winnipeg, c’est une raison de célébrer », ajoute-t-il.

La Ville souligne qu’elle travaille déjà à faire la promotion de son identité hivernale, par exemple grâce à des attractions récréatives comme la Fourche et son Sentier d’hiver, ou le Festival du Voyageur (Nouvelle fenêtre).

Sur le plan économique, la Ville mentionne aussi plusieurs initiatives destinées à appréhender l’hiver, comme l’usine de fabrication de la compagnie New Flyer, qui construit des autobus électriques locaux qui sont testés pour résister aux conditions froides, et l’ouverture prochaine du MotiveLab au Collège Red River, un centre d'essais spécialisé en conditions météorologiques extrêmes qui sera le premier du genre dans l'Ouest canadien.

« Les Winnipegois adoptent de plus en plus leur réalité hivernale avec les bras ouverts, les esprits ouverts et les portefeuilles ouverts », dit Dayna Spiring, présidente-directrice générale de EDW.

« On veut en faire plus pour tirer parti de ces atouts de Winnipeg, en tissant des liens entre notre ingéniosité locale et des marchés extérieurs qui pensent de la même manière, à la recherche de meilleures stratégies pour faire face à la vie d'hiver. »

Une rue de Winnipeg enneigéeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une rue de Winnipeg enneigée

Photo : Darren Bernhardt/CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !