•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des opérations policières au lendemain de l'attentat terroriste à Québec

Des techniciens de la Sûreté du Québec, dans la neige, prenant des photos sur la scène de crime, à la mosquée de Québec.

Des techniciens de la Sûreté du Québec prenant des photos sur la scène de crime, à la mosquée de Québec.

Photo : Radio-Canada / Maxime Corneau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des opérations policières se sont déroulées à Québec au lendemain de l'attentat terroriste qui a fait six morts au Centre culturel islamique de Québec. Plusieurs lieux ont été visités par les enquêteurs.

Dans le secteur de Cap-Rouge, des enquêteurs ont visité la maison familiale du suspect de l'attentat, Alexandre Bissonnette. Il fait face à 11 chefs d'accusation, dont 6 pour meurtre. Son appartement du secteur de Sainte-Foy a aussi été visité par les enquêteurs.

Tôt lundi matin, l’escouade tactique de la Sûreté du Québec (SQ), la GRC et la police de Québec ont également mené une opération dans une résidence du chemin des Quatre-Bourgeois où habite l'homme d'abord considéré comme un suspect. Il est désormais un témoin important des événements.

Au moins cinq personnes ont été escortées à l'extérieur, dont deux menottées. Les enquêteurs les ont rencontrées avant de les relâcher. L'homme, Mohamed Belkadhir n'est nullement impliqué dans l'attentat, a confirmé la police plus tard en avant-midi lundi.

Par ailleurs, un important périmètre de sécurité a été fermé à la circulation tout l’avant-midi dans le secteur du chemin des Quatre-Bourgeois, où un poste de commandement a été établi.

Une opération policière est en cours dans le secteur du chemin Quatre-Bourgeois.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une opération policière est en cours dans le secteur du chemin Quatre-Bourgeois.

Photo : Radio-Canada

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.