•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Université Laval incapable de confirmer que l'auteur de l'attentat y étudiait

Des policiers patrouillent les environs du Centre culturel islamique de Québec.
Des policiers patrouillent les environs du Centre culturel islamique de Québec. Photo: La Presse canadienne / Paul Chiasson
Radio-Canada

Le suspect qui a été appréhendé relativement à l'attentat perpétré dimanche soir au Centre culturel islamique de Québec serait un étudiant de l'Université Laval, a confié à Radio-Canada une source près de l'enquête. L'Université n'a pas pu cependant confirmer cette information.

« Les autorités policières ne nous ont pas confirmé ces choses-là », a indiqué en conférence de presse, ce matin, Éric Bauce, vice-recteur exécutif et au développement.

L'Université est cependant en lien avec les policiers, a-t-il confirmé lundi matin en conférence de presse. « C'est clair qu'on est en lien. Si on peut aider, c'est sûr qu'on va aider », a-t-il dit.

M. Beauce a par ailleurs confirmé que les mesures ont été resserrées sur le campus. Le nombre d'agents de sécurité a été augmenté et l'ensemble des lieux, dont les résidences universitaires et les deux lieux de culte qui se trouvent sur le campus, ont été sécurisés.

Le vice-recteur a ajouté n'avoir aucune information quant à l'existence d'un réseau islamophobe actif sur le campus.

Attentat terroriste à Québec 

Avant M. Bauce, le recteur Denis Brière a offert ses « plus sincères et profondes condoléances » à la communauté musulmane de l'Université, qu'ils soient étudiants, professeurs, chercheurs ou employés.

Je suis sans mot devant ces événements cruels. Ce sont des actes odieux, inhumains, des actes terroristes que nous condamnons haut et fort à l'Université Laval.

Denis Brière

Justice et faits divers