•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Spectaculaire chute de Guay à Garmisch, Osborne-Paradis 6e

Manuel Osborne-Paradis
Manuel Osborne-Paradis Photo: Getty Images / Alain Grosclaude
Radio-Canada

Les skieurs canadiens Manuel Osborne-Paradis et Erik Guay ont bouclé leur journée de vendredi sur les pentes allemandes de Garmisch-Partenkirchen de manière bien différente. L'un s'est hissé parmi le peloton de tête, tandis que l'autre a trébuché.

Osborne-Paradis a signé son meilleur résultat de la saison, toutes épreuves confondues, en se hissant au 6e rang de la descente. Guay, pour sa part, n'a pas rallié l'arrivée, tout comme son compatriote Broderick Thompson.

Le vétéran de 35 ans a perdu le contrôle après un saut dans la deuxième portion du parcours et s'est écroulé sur la piste. Il a glissé sur plusieurs mètres, mais s'est aussitôt relevé lorsqu'il en a eu l'occasion.

Chute d'Erik Guay à Garmisch

Plus de peur que de mal, donc, pour celui qui a réussi le fait d'armes de sa carrière, une médaille d'or dans cette discipline aux Championnats du monde sur ces mêmes pentes en 2011.

Guay, cinq fois sur le podium à cet endroit en Coupe du monde, semblait en voie d'ajouter un sixième podium à son palmarès puisqu'il affichait un chrono plus rapide que celui du surprenant vainqueur, l'Américain Travis Ganong, à l'issue des trois premiers temps intermédiaires.

« Des bosses et des ecchymoses, mais je suis reconnaissant d'être sorti de cet accident avec rien de majeur. Merci pour tous les bons souhaits », a écrit le Québécois sur son compte Twitter.

Deux autres accidents sont survenus durant la course. L'Américain Steven Nyman a été évacué par hélicoptère après une chute, et le Français Valentin Giraud-Moine a également été transporté à l'hôpital, en raison de deux jambes cassées, selon une information fournie par son équipe.

Sur un ton plus joyeux, la belle performance d'Osborne-Paradis est survenue au lendemain de sa 3e place à la première descente d'entraînement. Le Britanno-Colombien a réalisé un chrono de 1 min 54 s 58/100, soit 1,99 seconde de moins que son temps de la veille.

Ganong (1:53,71) a gagné l'or devant le Norvégien Kjetil Jansrud (1:54,09) et l'Italien Peter Fill (1:54,23).

Les Canadiens Benjamin Thomsen (1:58,54) et Jeffrey Frisch (2:00,73) ont été relégués aux 40e et 44 échelons. À noter que 44 des 55 skieurs ont été en mesure de conclure l'épreuve.

Une seconde descente est prévue à Garmisch-Partenkirchen samedi. Les hommes s'adonneront ensuite à un slalom géant dimanche.

Ski et surf des neiges

Sports