•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le pickleball, un sport de plus en plus populaire au Canada

Radio-Canada

Mélangez le tennis, le racquetball, le tennis de table et le badminton et vous obtenez le pickleball, un sport qui rejoint de plus en plus d'adeptes au Canada. La discipline est particulièrement attirante pour les personnes âgées et à la retraite.

Un texte de Simon Roberge

Le Fransaskois Donald Benoit joue au pickleball trois fois par semaine à Prince Albert en compagnie d’une dizaine d’autres joueurs. Il explique que c’est un sport parfait puisqu’il lui permet de bouger, sans avoir une trop grande surface de jeu à parcourir.

Donald Benoit dans un gymnase.

Le Fransaskois Donald Benoit joue au pickleball trois fois par semaine.

Photo : Radio-Canada / Simon Roberge

« C’est un bon exercice, souligne-t-il. On a chaud et on sue pas mal, mais il y a aussi beaucoup d’arrêts de jeu donc c’est bien. »

Le pickleball se joue sur un terrain de badminton avec une raquette ressemblant à celle du racquetball. Le filet est semblable à celui utilisé au tennis. Le sport est toutefois bien simple à maîtriser selon Donald Benoit. La maladie de Parkinson ne l'empêche pas de pratiquer le pickleball plusieurs heures par semaine.

Un engouement bien réel

Pickleball Canada estime à 20 000 le nombre de joueurs au pays. La croissance de la discipline est toutefois exponentielle. Le nombre de membres de l’organisme a augmenté de 20 % en moyenne lors de chacune des cinq dernières années.

Extrêmement populaire aux États-Unis, le sport du pickleball est même, selon Pickleball Canada, le sport avec la plus grande croissance en Amérique du Nord.

La très grande majorité des joueurs de pickleball au Canada sont âgés de plus de 60 ans et il s'agit d'un sport très social. Malgré tout, la compétition et le désir de gagner s’invitent souvent lors des séances à Prince Albert.

« Il y a certaines personnes que j’espère vraiment battre. Je veux jouer aussi contre mes fils ou mon gendre. Je devrais être capable de leur donner un bon match », conclut Donald Benoit avec le sourire.

Malgré ses 69 ans, Donald Benoit envisage de jouer encore longtemps au pickleball.

Saskatchewan

Sports