•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La grève des juristes retarde les procédures des Innus contre le projet pétrolier sur Anticosti

Le chef Jean-Charles Piétacho des Innus de Ekuanitshit

Le chef Jean-Charles Piétacho des Innus de Ekuanitshit

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La grève des juristes de l'État a provoqué le report de l'étude de la requête de la communauté innue de Mingan contre le gouvernement du Québec pour faire invalider les permis octroyés à Pétrolia dans le cadre du projet d'exploration des hydrocarbures sur l'île d'Anticosti.

Le conseil de bande de Mingan a déposé une injonction permanente contre Québec, l’été dernier, pour forcer l’arrêt du projet d’Hydrocarbures Anticosti sur l’île, mais la requête n’a pas pu être entendue.

Cette injonction fait partie des services essentiels que les juristes doivent assurer durant la grève.

L’audience doit se terminer d’ici la fin mars ou le début avril.

La date exacte devrait être fixée prochainement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !