•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La santé des aînés au coeur d'une campagne de sensibilisation

Une personne âgée, dont on ne voit que les mains, boit un café d'une tasse en procelaine.

L’Association des fournisseurs de soins aux personnes âgées de la Colombie-Britannique veut de plus gros investissements pour la santé des aînés.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'Association des fournisseurs de soins aux personnes âgées de la Colombie-Britannique lance un cri du cœur à la population et au gouvernement : elle demande l'investissement de 337 millions de dollars chaque année pendant cinq ans pour les soins aux aînés.

Elle demande aussi 100 millions de dollars dans les trois prochaines années pour améliorer l'infrastructure des locaux où ces personnes résident.

À quelques mois des élections provinciales, l'Association lance une campagne de sensibilisation pour mettre de l'avant la stratégie nécessaire pour prendre soin de la population vieillissante, celle qui croît le plus rapidement dans la province.

À titre d'exemple, Jocelyne Lawson travaille en ressources humaines au foyer pour personnes âgées New Vista à Burnaby. Cet établissement public offre 236 chambres privées à une population âgée dont 90 % souffrent de démence. Mme Lawson décrit son travail comme étant beaucoup plus difficile aujourd’hui qu’il y a 20 ans.

« Il y a beaucoup plus de gens en couches, et avec la démence [ces patients] sont perdus, il faut faire attention pour ne pas les perdre […] et les aider à manger », explique-t-elle.

La démence touche de plus en plus la société vieillissante de la Colombie-Britannique, qui n’est pas outillée pour soutenir cette réalité, soutient Daniel Fontaine, le président de l'Association des fournisseurs de soins aux aînés de la province.

« Ça fait 30 ans qu'on parle [du manque de financement] en Colombie-Britannique […] », explique-t-il. « Si c'était une chose de plus urgente, comme un tsunami ou un tremblement de terre, peut-être que le gouvernement l'aurait déjà fait ».

Daniel Fontaine en entrevue, des personnes en arrière-plan.

Daniel Fontaine est le président de l'Association des fournisseurs de soins aux personnes âgées de la Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada

Daniel Fontaine souhaite que plus de fonds soient octroyés pour soutenir les aidants naturels de la « génération sandwich » qui fournissent un soutien à un proche en perte d’autonomie. Cette génération est celle qui a des parents âgés et de jeunes enfants.

« Trouver assez d’heures dans une journée pour prendre soin de leurs jeunes enfants et pour rencontrer les besoins de leur mère ou leur père est un enjeu majeur », soutient le représentant des personnes aînées.

L’Association des fournisseurs de soins aux personnes âgées de la Colombie-Britannique affirme venir en aide à plus de 16 000 aînés en résidence et environ 11 000 autres à domicile.

Selon des informations de Geneviève Milord

Colombie-Britannique et Yukon

Société