•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une foule monstre à la Marche des femmes à Toronto

Les participants de la Marche des femmes à Toronto rassemblés à la place Nathan-Phillips.

50 000 personnes ont participé à la Marche des femmes à Toronto, selon les organisateurs.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Simard

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

En solidarité avec la Marche des femmes de Washington, des milliers de manifestants se sont rassemblés au centre-ville de Toronto samedi pour l'une des plus importantes mobilisations de ces dernières années dans la Ville Reine.

Une marée humaine comme rarement vue à Toronto a déferlé dans les rues de la ville samedi.

Selon les organisateurs de la Marche des femmes, 50 000 personnes ont participé à l'évènement.

 

Les manifestants, incluant beaucoup de femmes, mais aussi de nombreux hommes, se sont rassemblés devant Queen’s Park, ont marché jusqu'au consulat américain puis se sont rendus à l'hôtel de ville.

La manifestation a été organisée en solidarité avec la grande Marche des femmes à Washington et dont l’objectif est de dénoncer l’arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche et de rappeler l'importance de l'égalité, de la diversité et de l'inclusion.

J'ai l'impression qu'on s'enligne vers une bataille constante et tout ce qui se passe aux États-Unis nous affecte au Canada, donc on n'a pas le choix d'être solidaire.

Anne Ouellette, manifestante
Anne Ouellette a participé à la Marche des femmes à TorontoAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Anne Ouellette a participé à la Marche des femmes à Toronto

Photo : Radio-Canada

Les manifestants se disaient prêts à tout pour éviter un scénario semblable de ce côté-ci de la frontière.

Je crois que Trump n'est pas un président très agréable et il y a beaucoup de droits qu'il veut révoquer.

Patricia Chang, manifestante
Patricia Chang à la Marche des femmes à TorontoAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Patricia Chang à la Marche des femmes à Toronto

Photo : Radio-Canada

Je pense que c'est dommage que les gens aient été endormis par le message de Donald Trump.

Pierre Michaud
Pierre Michaud à la Marche des femmes à TorontoAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Pierre Michaud à la Marche des femmes à Toronto

Photo : Radio-Canada

Il est plutôt rare que Toronto voie autant de manifestants défiler dans ses rues et certains participants en croyaient à peine leurs yeux.

C'est extraordinaire que la manifestation ait réuni un tel nombre de personnes. Je m'attendais à être là avec mille personnes, avec de la chance.

Dominique Cardona, manifestante
Dominique Cardona a participé à la Marche des femmes à Toronto.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dominique Cardona a participé à la Marche des femmes à Toronto.

Photo : Radio-Canada

Certains manifestants ont déjà promis de répéter l'expérience.

Les droits qu'on a acquis ici au Canada, on n'est pas prêt à les voir disparaître. Alors aujourd'hui, c'est vraiment un point de départ pour la suite puis pour une plus grande mobilisation.

Roxanne Dubois, manifestante
Roxanne Dubois à la Marche des femmes à TorontoAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Roxanne Dubois à la Marche des femmes à Toronto

Photo : Radio-Canada

Des Canadiens à Washington

Des Canadiens, principalement de l’Ontario, se sont aussi rendus à Washington en autobus pour participer à la Marche des femmes.

Environ 600 personnes, des femmes pour la plupart ont fait le voyage dans la nuit de vendredi à samedi en partant de Toronto, d’Ottawa de Windsor et de Montréal.

D’autres Canadiens se sont rendus dans la capitale américaine en voiture ou en avion.

Des rassemblements ailleurs dans le monde

En tout, près de 700 marches semblables sont organisées un peu partout dans le monde.

Au Canada, outre à Toronto, des rassemblements étaient aussi organisés à Montréal, à Ottawa, à Calgary, à Edmonton, à Frédéricton, à Halifax, à Moncton, à Winnipeg et à Vancouver notamment.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !