•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La MRC de la Matapédia adopte un règlement de protection d'eau potable

Séance du conseil de la MRC de la Matapédia

Séance du conseil de la MRC de la Matapédia

Photo : Radio-Canada / Marie-Josée Paquette-Comeau

Radio-Canada

La MRC de la Matapédia a adopté mercredi soir son règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection.

L’objectif de la MRC de la Matapédia est de protéger les sources d’eau potable du développement des hydrocarbures.

Selon le directeur général de la MRC de la Matapédia, Mario Lavoie, l’adoption de ce règlement fera pression sur le gouvernement pour revoir la réglementation actuelle.

Ça va faire une démonstration que ce qu’il y a dans le règlement provincial n’est peut-être pas adéquat.

Mario Lavoie, directeur général de la MRC de la Matapédia

Le règlement municipal stipule qu’il sera interdit d’aménager un site de forage ou de réaliser des activités reliées à la recherche, l’exploration ou à l’exploitation du pétrole ou du gaz naturel à moins de :

  • Deux kilomètres de tout puits artésien ou de surface desservant 20 personnes ou moins ou servant à l’alimentation animale;
  • Six kilomètres de tout puits artésien ou de surface alimentant l’aqueduc municipal ou desservant plus de 20 personnes ou servant à l’alimentation animale;
  • Dix kilomètres de tout lieu de puisement d’eau de surface alimentant l’aqueduc municipal ou desservant plus de 20 personnes ou servant à l’alimentation animale.

De plus, les périmètres de sécurité pourront être agrandis conséquemment à des études hydrogéologiques demandées par les municipalités.

Le règlement sera transmis au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques (MDDELCC) pour entérinement.

La réglementation de la MRC de la Matapédia fait écho à celles déposées par différentes municipalités au Québec dont l’objectif est de demander au MDDELCC d’améliorer le règlement provincial en vigueur ou d’approuver les règlements des municipalités.

Plusieurs villes gaspésiennes, dont Gaspé et Ristigouche-Sud-Est, ont d’ailleurs déjà adopté un règlement semblable. Le MDDELCC n’a toujours pas abordé la question.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec

Environnement