•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le WAQ, un festival numérique de plus en plus populaire

Le président de Québec numérique Joé Bussière, le député de Vanier-Les Rivières Patrick Huot, le ministre responsable de la Capitale-Naltionale François Blais, le directeur partenariat chez Microsoft Mario Coculuzzi, la conseillère municipale Natacha Jean, le directeur général de Québec numérique Pierre-Luc Lachance, le président du conseil d'administration de Québec numérique Joé Bussière

Lancement de la programmation du WAQ 2017.

Photo : Radio-Canada / Marie Maude Pontbriand

Radio-Canada

Le Web à Québec, ou le WAQ, en est à sa septième année d'existence et connaît une croissance fulgurante. L'événement qui réunit des passionnés du numérique pour discuter des tendances aura lieu du 4 au 6 avril.

Un texte de Marie Maude Pontbriand

À plus de deux mois de l'événement, 1000 des 1200 billets disponibles sont déjà vendus. « C'est plus du double de l'année passée à pareille date », se réjouit le directeur général de Québec numérique, Pierre-Luc Lachance.

Il y a sept ans, après avoir participé à l'événement Web à Paris, les trois fondateurs de l'événement se sont réunis dans un bar et ont décidé d'organiser le tout premier Web à Québec, explique le directeur général de Québec numérique. « En un mois, ils ont loué une salle à l'Hôtel Pur, ils ne savaient même pas une semaine avant l'événement s'il allait y avoir assez de personnes et finalement, il y a à peu près 100 personnes qui se sont présentées », raconte Pierre-Luc Lachance.

« Le WAQ, c'est de mettre la communauté ensemble et de partager avec la communauté les meilleures pratiques, mais aussi les erreurs qu'on peut faire », soutien le directeur des partenariats chez Microsoft, Mario Coculuzzi.

Programmation

Logo WAQ 2017Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Logo WAQ 2017

Photo : Radio-Canada

Pendant trois jours, des spécialistes du Web, des applications mobiles et des communications vont participer à des conférences et des ateliers. Huit classes de maître se sont ajoutées à la programmation de cette année. Il s'agit de conférences de trois heures qui vont permettre d'approfondir des sujets comme l'intelligence artificielle.

Plus de 70 conférenciers d'ici et d'ailleurs seront dans la capitale pour l'occasion. Parmi eux, Golden Krishna de Google, Peter Burjanec de IBM et Philippe Beaudoin de Element AI.

Le directeur de Québec numérique est fier « des relations développées à travers la francophonie avec l'Afrique, avec la Belgique, avec la France. » Ces relations ont permis de développer un événement qui se déroule majoritairement en français. Un partenariat avec des francophones de l'Amérique du Sud est aussi en discussion pour l'an prochain.

Nouveauté cette année, le WAQ se déroulera pendant la première Semaine numérique de Québec. Du 4 au 10 avril, des milliers de geeks seront à Québec pour discuter du numérique sous toutes ses coutures.

Québec

Techno