•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans l'ombre du mont Everest : une communauté racontée

Une photo des habitants de de Phortse situé dans la vallée du mont Everest, la plus haute montagne du monde.

Gaëtan Lamarre s'est rendu dans le village de Phortse situé dans la vallée du mont Everest, la plus haute montagne du monde.

Photo : Gaëtan Lamarre

Radio-Canada

Le Fransaskois et caméraman pour l'émission jeunesse Oniva!, diffusée sur les ondes de Radio-Canada, Gaëtan Lamarre, est parti pendant deux mois à l'aventure au Népal pour réaliser un documentaire.

Un texte de Marie-Ève DuSablon

Pour réaliser son oeuvre, Gaëtan Lamarre, s'est rendu dans un petit village où les conditions de vie sont parfois extrêmes, mais qui possède aussi une culture riche.

Ce voyage hors de l'ordinaire l'a amené à vivre pendant six semaines à Phortse, situé à près de 4000 mètres en altitude dans la vallée qui mène au mont Everest.

C’est vraiment tout petit, il n’y pas d’automobile ou de vélo, c'est au milieu de la montagne.

Gaëtan Lamarre, réalisateur

Pour s’y rendre, on doit prendre un avion et marcher pendant trois jours. C'est un village important pour les grimpeurs qui souhaitent se rendre au sommet de la plus haute montagne du monde, l'Everest.

« Nous entendons toujours l’histoire de ceux qui montent l’Everest. Qu’en est-il des 15 Sherpas, ces Népalais qui montent la montagne avec eux, qui montent les tentes, qui s’occupent des bombonnes d’oxygène? », souligne le réalisateur.

Des habitants du village de Phortse rendent hommage au dieu Lha.

Des résidents vénèrent le dieu Lha.

Photo : Gaëtan Lamarre

Au départ, le réalisateur comptait produire un court documentaire sur le centre d’escalade en reconstruction. Après plusieurs rencontres, il s’est rapidement aperçu qu’il pouvait en raconter beaucoup plus.

Ma plus grande difficulté était de raconter leur histoire, sans trop parler de la mienne.

Gaëtan Lamarre, réalisateur

Il a donc choisi de présenter son documentaire d'environ une heure en huit chapitres, qui nous font découvrir une facette de la vie des habitants du village de Phortse.

Il nous raconte également la vie après le séisme de 2015, l’une des catastrophes les plus meurtrières dans la région, un drame qui a inspiré Gaëtan Lamarre à se rendre sur place pour aider les personnes qui ont tout perdu.

À lire aussi :

Le séisme, qui a détruit ou endommagé environ 600 000 édifices, a aussi couté la vie à plus de 8000 personnes.

J’ai de grands rêves pour ce documentaire. J’aimerais le soumettre au Festival du film de montagne à Banff.

Gaëtan Lamarre, réalisateur

Gaëtan Lamarre présentera son documentaire In the Shadows of Everest pour la première fois le 22 janvier au cinéma Garneau, situé au Metro Cinema d'Edmonton, à 16-h.

Arts