•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bientôt une nouvelle résidence pour les aînés de Hearst?

La Villa Beau-Séjour, une résidence pour aînés à Hearst, en hiver.

La Villa Beau-Séjour, une résidence pour aînés à Hearst.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La ville de Hearst étudie la possibilité de construire des logements de soutien pour personnes âgées semi-autonomes.

Un texte de Francis BouchardTwitterCourriel  

Environ 60 personnes ont participé mardi à une présentation de la Corporation de logements à but non lucratif de Hearst sur la construction d'une éventuelle résidence pour aînés semi-autonomes.

La corporation envisage un projet d'une vingtaine de logements évalué à 7,5 millions de dollars.

Comme le gouvernement provincial n'offre pas de subventions pour la construction de ce type d'infrastructure, la corporation veut que les appartements soient reconnus comme des logements abordables, ce qui permettrait aux résidents de bénéficier d'une aide financière, selon leurs revenus.

Le projet répondrait à un manque de ressources dans la région pour les aînés semi-autonomes. Plusieurs déplorent un manque de services dans les résidences pour aînés en perte d'autonomie, qui n'offrent pas de repas ou de soins médicaux de base.

Pauline et Fernand Guidon ont assisté à la rencontre. Bien qu'ils habitent encore à la maison, ils pensent déjà à l'avenir et - peut être - à un futur déménagement dans une résidence du genre.

« Dépendant de notre condition médicale dans quelques années, on aura sûrement besoin de ces logements-là. »

— Une citation de  Pauline Guindon, aîné autonome

Un questionnaire a été remis aux participants à la fin de la rencontre pour mieux cibler leur intérêt dans le projet et leurs besoins. Ceux-ci ont jusqu'à la fin janvier pour remettre leurs réponses.

« Avec le questionnaire, on va connaître les besoins immédiats ou futurs et savoir combien les gens sont prêts à payer pour leur loyer. »

— Une citation de  Ginette Cloutier-Larose, présidente de la Corporation de logements à but non lucratif

Une rencontre auran aussi lieu le mois prochain entre la corporation et le Conseil d’administration des services sociaux du district de Cochrane qui gère les résidences pour personnes âgées de la région.

La Corporation de logements à but non lucratif de Hearst décidera par la suite si elle va de l’avant avec le projet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !