•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des milliers d'Américains réclament le maintien de l'Obamacare

Le sénateur démocrate Bernie Sanders.
Le sénateur démocrate Bernie Sanders. Photo: Reuters / Carlos Barria
Associated Press

Des milliers de personnes ont bravé le froid au Michigan, dimanche, afin d'entendre le sénateur démocrate Bernie Sanders dénoncer les efforts des républicains pour abroger la réforme de la santé du président Barack Obama.

Des dizaines de rassemblements du genre avaient été organisés par les démocrates aux États-Unis.

À Warren, une banlieue de Détroit, les militants syndicaux se sont présentés en grand nombre. Certains manifestants brandissaient des affiches où l'on pouvait lire « Sauvez notre système de santé ».

Le président désigné Donald Trump a promis d'abroger et de remplacer la réforme phare de son prédécesseur, et les républicains majoritaires au Congrès ont déjà entamé le processus en ayant recours à une manoeuvre budgétaire qui ne requiert qu'une majorité simple au Sénat.

Donald Trump a par ailleurs annoncé dans un entretien au Washington Post son intention de remplacer la loi Obama sur l'assurance maladie par un plan d'« assurance pour tous ». Il n'a pas donné plus de précisions, se bornant à dire que le plan est pratiquement terminé et qu'il remplacera automatiquement celui en place dès qu'il sera abrogé. (Avec Reuters)

Le sénateur Sanders, candidat malheureux à l'investiture démocrate lors de la présidentielle de 2016, a déclaré à la foule réunie au Michigan que les États-Unis étaient le pays le plus riche du monde, et qu'il était temps que celui-ci établisse les bonnes priorités nationales.

La réforme du système de santé, surnommée « Obamacare », a donné une assurance maladie à 20 millions d'Américains qui en étaient dépourvus, mais a été entachée par des problèmes, notamment la hausse rapide des primes d'assurance et des quotes-parts importantes.

Bernie Sanders, un farouche défenseur de l'Obamacare, s'était rendu au Michigan à plusieurs reprises durant la course à l'investiture démocrate et l'avait emporté sur Hillary Clinton dans cet État. Mais dans un revirement spectaculaire, le Michigan a voté pour Donald Trump par une faible marge le 8 novembre.

Un groupe anti-Trump manifeste contre la politique du futur président Donald Trump à Washington, la capitale américaine.Un groupe anti-Trump manifeste contre la politique du futur président Donald Trump à Washington. Photo : Radio-Canada / Sylvain Richard

Des rassemblements organisés ailleurs aux États-Unis dimanche ont attiré des foules considérables. La police estime que 600 personnes ont participé à la manifestation à Portland, dans le Maine. Des centaines de personnes se sont aussi réunies à Newark, au New Jersey, à Johnston, au Rhode Island, à Richmond, en Virginie, et à Boston.

International