•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LM Wind Power deviendra le principal employeur privé de la Gaspésie

Intérieur de l'usine. Pale d'éolienne à l'avant plan.

Il s'agit d'un projet important pour la région.

Photo : Radio-Canada / Bruno Lelièvre

Radio-Canada

L'usine de fabrication de pales d'éoliennes de Gaspé, LM Wind Power, investit dans un projet d'agrandissement et d'acquisition d'équipements de 12 millions de dollars. Le projet permettra d'offrir du travail à 450 personnes.

Un texte de Jean-François DeschênesTwitterCourriel avec la collaboration de Martin Toulgoat  

En ce moment, 300 employés travaillent chez LM Wind Power, mais d'ici 2018, le constructeur de Gaspé prévoit en embaucher 150 de plus.

Il y a quelques mois, l'entreprise a annoncé avoir obtenu un contrat important aux États-Unis, ce qui a permis de mettre en place le plan d'agrandissement pour augmenter la superficie du bâtiment de 40 %.

Le constructeur a besoin d'espace, entre autres, pour fabriquer les pales qui prendront la route des États-Unis dans les prochaines années.

Pour le maire de Gaspé, Daniel Côté, cet investissement est exceptionnel pour l'économie de la ville.

 

« Il s'agit d'une première au Québec », de l'avis du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand, qui précise que l'entreprise « deviendra le fournisseur de composants d'éoliennes le plus important du Québec ».

Participation de Québec

  • 4,3 millions de dollars en prêt
  • 1,4 million de dollars en subvention pour la formation
Des travailleurs de l'usine LM Wind PowerAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des travailleurs de l'usine LM Wind Power

Photo : Radio-Canada / William Bastille-Denis

Défis de LM Wind Power

Le premier défi sera de trouver rapidement de la main-d'oeuvre qualifiée.

Il y a aussi le problème du transport chez nos voisins du sud. Le mauvais état du chemin de fer oblige l'entreprise à transporter les pales par camion jusqu'à New Richmond, dans la Baie-des-Chaleurs. Elles poursuivent ensuite leur chemin par train. Cet enjeu n'empêche pas l'usine d'être compétitive rappelle le directeur de LM Wind Power de Gaspé, Alexandre Boulay. « Nos gouvernements analysent la situation. Il y a déjà un consensus régional qui dit qu'on souhaite le train de marchandise jusqu'à Gaspé. »

La ministre québécoise de l'Économie, Dominique Anglade dit analyser la situation « On a décidé de faire le projet avec les structures actuels et ça fonctionne. Mais oui c'est quelque-chose que nous analysons présentement. »

Pour le constructeur, la réparation du rail jusqu'à Gaspé permettrait d'économiser des centaines de milliers de dollars affirmait récemment le député de Gaspé.

265 emplois seront créés d'ici 2018Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

265 emplois seront créés d'ici 2018

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

L'industrie éolienne avait dénoncé la décision de Québec de prendre une pause dans la construction de parcs. Certains industriels ont dû fermer leur porte en attendant une reprise, comme Enercon, à Matane, qui employait 150 travailleurs.

D'autres, comme LM Wind Power, ont vu dans l'exportation la solution d'avenir.

Des éoliennes du parc Mesgi’g Ugju’s’n, en GaspésieAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des éoliennes du parc Mesgi’g Ugju’s’n, en Gaspésie

Photo : Site web de Mesgi’g Ugju’s’n

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec

Économie