•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une exposition rendra hommage aux victimes emportées par la mer aux Îles

Extérieur de l'église construire en 1917.

Église Saint-Peter's-By-the-Sea de Old Harry construite en 1917

Photo : Nancy Clark

Radio-Canada

L'exposition Un peuple de la mer est en préparation aux Îles-de-la-Madeleine. Cette présentation qui rendra hommage aux victimes de la mer, est aussi un moyen de donner une seconde vie à l'église de Old Harry, fermée en 2014.

Un texte de Jean-François DeschênesTwitterCourriel  

Un groupe de résidents anglophones des Îles-de-la-Madeleine est à l’origine de ce projet qui sera présenté à la fin juillet de façon permanente.

Pour la secrétaire du regroupement sans but lucratif, Nancy Clark, il manquait sur l'archipel un lieu de recueillement pour rendre hommage aux victimes de la mer. « Quand on habite sur une île, il y a plusieurs familles qui ont de leur membres qui sont malheureusement décédés en lien avec la mer », explique-t-elle.

On voulait avoir un lieu où on rendait hommage à ces gens.

Nancy Clark, membre du groupe qui veut donner une seconde vie à l'église

Le thème des naufrages était tout désigné pour le bâtiment construit avec du bois de naufrage au début du siècle dernier, constate le chercheur Raphaël Turbide. Il recueille les images et informations dans la communauté francophone qui serviront à l’exposition.

Écoutez l’entrevue de Raphaël Turbide avec Véronique St-Onge lors de l’émission Bon pied, bonne heure!

Expo en préparation aux Îles sur les naufrages

Le projet se concentre sur des décès qui ont eu lieu dans le dernier siècle uniquement, précise le chercheur.

« Je vous dirais que je pourrais aller vous chercher tous les décès en mer qui ont eu lieu aux Îles depuis la colonisation, mais là je me retrouverais avec une liste assez considérable. Probablement qu’il n’y aurait pas assez de place sur les murs de l’église pour tout mettre ces gens-là », dit-il, pour rappeler que l’eau a enlevé la vie à de nombreux insulaires.

On allant chercher ces gens-là, on veut aller chercher un lien plus fort avec la communauté actuelle

Raphaël Turbide, chercheur

L'exposition va traiter de naufrages récents comme celui de l’Acadien II, par exemple.

Raphaël Turbide se défend de vouloir faire du sensationnalisme. « Moi ce que je vais chercher comme information dans le cadre de la recherche, c’est vraiment aller chercher le nom de la personne, la date de décès, son âge et les circonstances générales de son décès », précise-t-il, et ajoute qu'il « ne [veut] surtout pas aller fouiller plus loin dans l’information personnelle ou quoi que ce soit. Le but c’est vraiment de faire un hommage. »

Une fois l'exposition terminée, le regroupement songe à organiser d'autres activités pour animer l'église.

Est du Québec

Histoire