•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’hôpital Horizon Santé-Nord de Sudbury déborde

Hôpital Horizon Santé-Nord de Sudbury.

Hôpital Horizon Santé-Nord de Sudbury.

Photo : Radio-Canada / Claude Gagnon

Radio-Canada

L'hôpital Horizon Santé-Nord de Sudbury connaît un achalandage anormalement élevé ces jours-ci en raison notamment de la crise des lits de soins de longue durée.

C’est presque devenu une habitude en ce début d’année 2017 pour l’hôpital Horizon Santé-Nord, qui connaît ces jours-ci un achalandage élevé.

Le taux d’occupation des lits est de 116 %, ce qui signifie que des patients doivent attendre dans les corridors sur des civières ou encore dans les salons habituellement utilisés par les patients et leurs visiteurs.

Ce qui ajoute encore plus de pression, c’est le manque de lits dans les établissements de soins de longue durée, ou encore les services de soins à domicile.

Dr Chris Bourdon, Médecin-chef hôpital Horizon Santé-Nord

Dr Chris Bourdon, Médecin-chef hôpital Horizon Santé-Nord

Photo : Radio-Canada / CBC

Depuis les Fêtes, ça augmente. L’autre problème, c’est la saison des virus et infections aiguës de poumon

Dr Chris Bourdon, Médecin-chef Horizon Santé-Nord

Le Dr Bourdon indique que le problème réside partout dans les établissements de santé du pays et qu’il ne se résorbe pas, malgré les efforts et les mécanismes pour tenter de diminuer le temps d’hospitalisation de certains patients.

À Thunder Bay aussi on vit les engorgements

Vue extérieure du Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay

Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay

Photo : Radio-Canada / CBC

Le Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay enregistre jeudi un taux d’occupation de 113 %, après avoir connu une certaine accalmie au mois de décembre.

Jean Bartkowiak, PDG Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay

Jean Bartkowiak, PDG Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay

Photo : Radio-Canada / CBC

« Notre taux était de 4 % à 5 % moins élevé que d’habitude », explique son président-directeur général Jean Bartkowiak.

L’établissement de Thunder Bay a également mis en place des mécanismes pour réduire la période d’hospitalisation de patients en collaborant avec ses partenaires du réseau qui regroupe douze hôpitaux communautaires.

Des spécialistes discutent avec les médecins en région de cas précis et peuvent même parfois prodiguer des conseils qui permettent de soigner ces patients dans leur communauté.

Puis cela, ça nous a évité plusieurs dizaines de transferts au Centre régional. Ce sont de petites mesures qui permettent en ce moment à l’hôpital de respirer un peu mieux

Jean Bartkowiak, PDG Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay

Le vaccin contre la grippe est encore disponible

M. Bartkowiak conseille aux gens de se faire vacciner contre la grippe. C’est selon lui une autre mesure qui permet d’éviter la propagation du virus et qui, par conséquent, peut aider à réduire les engorgements dans les salles d’urgence des hôpitaux.

Cliquez ici pour écouter les entrevues au Matin du Nord.

Nord de l'Ontario

Santé