•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2016 n'a pas été tendre envers le cinéma québécois

Guillaume Lemay-Thivierge, Patrice Robitaille et Paul Doucet dans une scène du film <i>Les 3 p'tits cochons</i>
Guillaume Lemay-Thivierge, Patrice Robitaille et Paul Doucet dans une scène du film Les 3 p'tits cochons Photo: Les films Séville
Radio-Canada

Les années se suivent et ne se ressemblent pas pour le cinéma québécois. Après une année 2015 remarquable, le cinéma québécois a connu au cours des 12 derniers mois une chute de 32 % de ses revenus bruts en salle, selon les chiffres compilés par Cinéac.

La part de marché des films québécois a ainsi reculé, passant de 7,2 % en 2015 à 5,1 % en 2016, son pire résultat depuis 2012.

En 2015, la popularité des longs métrages La guerre des tuques 3D (3 193 321 $) et Le mirage (2 832 455 $) avaient permis au cinéma québécois de reprendre du poil de la bête après plusieurs années moribondes.

Avec trois productions engrangeant plus d'un million de dollars, mais une seule franchissant la marque des deux millions (Les 3 p'tits cochons, avec 2 762 695 $), le cinéma québécois a vu ses recettes brutes fléchir en 2016, reculant de 13 032 017 $ en 2015 à 8 836 934 $.

Une seule production québécoise, Les 3 p'tits cochons 2, figure au palmarès des 20 films les plus populaires en salle au Québec en 2016.

Malgré une baisse générale des recettes en salle, le cinéma américain, de son côté, a augmenté ses parts de marché au Québec (88,4 %), propulsé par Rogue One : Une histoire de Star Wars, Comme des bêtes et Deadpool.

Ryan Reynolds dans le film « Deadpool »Ryan Reynolds dans le film « Deadpool » Photo : AP / Twentieth Century Fox Film Corp./Joe Lederer

Les 20 films les plus populaires au Québec en 2016

  1. Deadpool - 5 382 459 $
  2. Comme des bêtes - 5 320 899 $
  3. Rogue One : Une histoire de Star Wars - 5 260 000 $
  4. Capitaine America : La Guerre civile - 4 839 913 $
  5. Le livre de la jungle - 4 613 787 $
  6. Trouver Doris - 4 555 483 $
  7. Suicide Squad - 4 461 037 $
  8. Zootopie - 4 340 048 $
  9. Le revenant - 4 193 670 $
  10. Batman vs Superman : L'Aube de la justice - 4 085 211 $
  11. Les animaux fantastiques - 4 004 315 $
  12. Doctor Strange - 3 725 321 $
  13. Jason Bourne - 2 944 716 $
  14. X-Men : Apocalypse - 2 819 855 $
  15. Les 3 p'tits cochons 2 - 2 762 695 $
  16. La légende de Tarzan - 2 655 741 $
  17. Kung Fu Panda 3 - 2 617 624 $
  18. L'arrivée - 2 572 438 $
  19. Star Trek au-delà- 2 529 224 $
  20. Les trolls - 2 448 656 $

De l'espoir pour 2017?

Si 2016 ne passera certes pas à l'histoire, les 12 prochains mois pourraient toutefois être profitables pour le cinéma d'ici. En effet, les sorties prévues des suites des deux plus grands succès des 30 dernières années, Bon cop, bad cop 2 en mai et De père en flic 2 en juillet, permettent d'espérer.

Bon cop, bad cop demeure le plus grand succès commercial pour une production québécoise au Canada (12 millions $) et au Québec (8,9 millions $).

Ça sent la coupe, une comédie dramatique de Patrice Sauvé (La vie, la vie, Grande Ourse) et qui met en vedette Louis-José Houde, pourrait également attirer sa part de cinéphiles.

 

Cinéma

Arts