•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Meurtre de Baylee Wylie à Moncton : 25 ans de prison ferme pour Devin Morningstar

Portrait de Devin Morningstar

Devin Morningstar a été reconnu coupable de meurtre prémédité et d'incendie criminel en novembre 2016.

Photo : Facebook

Radio-Canada

Devin Morningstar a été condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans pour le meurtre prémédité de Baylee Wylie, à Moncton, au Nouveau-Brunswick.

Le juge a prononcé la peine mercredi matin au palais de justice en présence du coupable et de membres de la famille de la victime. Le juge a dit que Devin Morningstar était une « âme perdue de la société ». Il a ajouté qu'il n'arrivait pas à comprendre comment un jeune homme de 18 ans au moment des faits a pu participer au meurtre d'un autre garçon du même âge.

Durant la procédure, Angela Wylie, tante de Baylee Wylie, a lu une déclaration de victime. Elle a expliqué que toute la famille a toujours du mal à se remettre du drame, qu'elle et sa soeur vivent maintenant chez leur parent. Angela Wylie a ajouté qu’elle connaît du stress, de l'anxiété et de la dépression. Elle prend des médicaments pour cela. C’est une épreuve, a-t-elle souligné, qui risque d'affecter la famille pendant de nombreuses années.

En cour, Devin Morningstar a présenté des excuses pour ses gestes. Son avocat, Robert Rideout, a lu une déclaration soulignant que son client n'avait aucun antécédent judiciaire. Selon l’avocat, le jeune homme a fait malgré lui partie d'un coup monté alors qu'il avait consommé beaucoup de drogue. Me Rideout a précisé qu'il ne tentait pas de diminuer la gravité des gestes de son client, mais qu'il avait appris à le connaître et que ce n'était pas un mauvais garçon. À ce moment, la mère de Baylee Wylie est sortie de la salle d'audience en larmes.

À la sortie du tribunal, la mère de Devin Morningstar, Tina, a déclaré que les procédures visant à porter en appel la condamnation de son fils ont déjà commencé. La peine pour meurtre prémédité est automatiquement la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.

Le jury au procès de Devin Morningstar a rendu en novembre dernier un verdict de culpabilité contre lui pour meurtre au premier degré et incendie criminel.

Le jeune homme de 19ans est l'une des trois personnes accusées d'avoir tué Baylee Wylie et incendié son logement, rue Sumac, à Moncton, en décembre 2015. La victime avait été poignardée à de multiples reprises avant que son appartement soit incendié.

Les deux autres accusés dans cette affaire sont Marissa Shephard, qui doit subir son enquête préliminaire en mai, et Tyler Noel, qui doit subir son procès en octobre.

Avec les informations de Pierre-Alexandre Bolduc

Acadie

Crimes et délits