•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un dégât d’eau pousse la CSDM à étudier l’avenir de son siège social

La CSDM évaluait déjà différents scénarios, soit de rénover son bâtiment actuel, d’en rénover d’autres qui lui appartiennent ou carrément de déménager ailleurs.

La CSDM évaluait déjà différents scénarios, soit de rénover son bâtiment actuel, d’en rénover d’autres qui lui appartiennent ou, carrément, de déménager ailleurs.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une importante fuite d'eau a eu lieu durant la nuit de vendredi à samedi au siège social de la Commission scolaire de Montréal (CSDM), qui a besoin de rénovations importantes.

Une centaine de personnes occupant des bureaux sur trois étages ont dû être déplacées ailleurs dans le centre administratif, pour une période encore indéfinie. Le nettoyage a débuté durant la fin de semaine.

Selon la présidente de la CSDM, Catherine Harel-Bourdon, l’incident est lié à la plomberie vétuste de l’immeuble.

« [Le dégât d’eau] s’est propagé du troisième étage au rez-de-chaussée dans la partie ouest de l’immeuble. […] Ce sont surtout les premier et deuxième étages qui sont touchés. »

— Une citation de  Catherine Harel-Bourdon, présidente de la CSDM
Dégât d'eau à la CSDMAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le bâtiment de la CSDM est vieux d'une soixantaine d'années.

Photo : Radio-Canada

Déménagement envisagé

Le bâtiment datant d'une soixantaine d'années, où travaillent plus de 700 personnes, souffre d'un déficit d'entretien chronique.

La direction de la CSDM évaluait déjà la possibilité de déménager.

Catherine Harel-Bourdon, présidente de la Commission scolaire de MontréalAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Catherine Harel-Bourdon, présidente de la Commission scolaire de Montréal, a affirmé que ce n’est pas le premier dégât d’eau à avoir lieu au siège social de la CSDM.

Photo : Radio-Canada

« Nous avions des inquiétudes face à l’ampleur des travaux à faire. […] On a toujours investi dans les écoles plutôt que dans le centre administratif. »

— Une citation de  Catherine Harel-Bourdon, présidente de la CSDM

La CSDM évaluait déjà différents scénarios : la rénovation du bâtiment actuel, la rénovation d’autres immeubles qui lui appartiennent ou un déménagement ailleurs.

Mme Harel-Bourdon a affirmé que ce n’était pas le premier dégât d’eau à avoir eu lieu dans ces locaux, mais qu'il n'y avait jamais eu de dommages de l’ampleur de ceux de samedi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !