•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pétrolier échoué au Cap-Breton : l'équipage évacué

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Le pétrolier Arca

L'Arca s'est échoué près de Sydney, au Cap-Breton, dimanche midi (image d'archives).

Photo : MarineTraffic.com/Jerome Legault

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les autorités fédérales ont évacué les membres d'équipage d'un petit pétrolier qui s'est échoué près de Sydney Mines, en Nouvelle-Écosse, dimanche matin.

L’équipage est sain et sauf, et aucune pollution n’est signalée, selon le ministère des Pêches et des Océans (MPO).

Il s’agit du pétrolier Arca 1. C'est un navire de mazoutage, précise le MPO. Il sert à faire le plein d'autres navires.

La Garde côtière canadienne a été appelée sur les lieux. « Le navire Arca 1 s'est échoué juste au nord de Sydney Mines, en Nouvelle-Écosse. Il avait perdu la puissance du moteur », explique Kyle Jarvis, de la Garde côtière.

Un hélicoptère survole le pétrolier immobiliséAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les Forces canadiennes ont dépêché un hélicoptère Cormorant pour soutenir l'équipage de l'Arca 1 échoué près de Sydney.

Photo : Gracieuseté de Sandra Gear

M. Jarvis précise qu'il y a six personnes à bord du navire et qu'elles seront bientôt évacuées. Selon l'équipage, ajoute-t-il, le navire n'est pas endommagé. Il ne contenait pas d'autre carburant que celui qui servait à le propulser. Il se rendait à Sydney lorsque la panne de moteur s'est produite.

Les Forces canadiennes ont dépêché un hélicoptère de recherche et de sauvetage pour appuyer l'équipage.

Terry Tremblett, qui habite près de la côte, dit qu’il a aperçu le pétrolier durant la nuit, vers 2 h, en jetant un coup d’oeil par la fenêtre. Il a remarqué que le navire semblait plus près de la côte que d’habitude, mais il s’est dit qu’il suivait probablement sa route.

M. Tremblett ajoute qu’il peut toujours voir l’Arca de sa fenêtre, et que ce dernier est immobile.

Selon le site MarineTraffic.com, l’Arca a été construit en 1963 et son port d’attache est Montréal.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie