•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les garçons aussi recevront le vaccin contre le VPH

Une seringue et une dose de vaccin.

Une seringue et une dose de vaccin.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le gouvernement britanno-colombien étend le vaccin gratuit contre le virus du papillome humain (VPH) aux garçons de 6e année, à compter de la rentrée 2017. Comme pour les filles, il sera administré en deux doses à six mois d'intervalle.

Le vaccin sera fourni dans le cadre du programme public d’immunisation établi dans les écoles chaque année.

« Nous avons commencé par cibler les filles de 6e année et maintenant les garçons afin de mieux promouvoir une large couverture et d’obtenir une meilleure immunité de groupe », a déclaré le ministre de la Santé, Terry Lake, dans un communiqué de presse.

« Le vaccin contre le VPH est le plus efficace lorsqu’il est administré avant que l’enfant ne soit exposé au virus. Il aide à le protéger contre les cancers provoqués par le VPH et d’autres problèmes de santé liés », poursuit le ministre.

Le VPH est l’une des maladies sexuellement transmissibles les plus courantes. Trois personnes ayant une vie sexuelle active sur quatre contracteront le virus au cours de leur vie.

« Victoire » pour la Société canadienne du cancer

Selon l’Agence de la santé publique du Canada, il existe plus de 100 types de virus du papillome humain, dont certains, seulement, sont transmis sexuellement et peuvent causer des verrues ou avoir d'autres conséquences, comme le cancer.

Dans un communiqué de presse, la Société canadienne du cancer qualifie la décision du gouvernement britanno-colombien de « grande victoire pour la santé publique qui aidera à réduire les cancers liés au VPH pour les deux sexes ». La Société canadienne du cancer, aux côtés de 25 autres organismes de santé, plaidait pour l’extension du vaccin aux garçons depuis septembre 2016.

Le programme d’immunisation scolaire offrira le vaccin Gardasil 9, qui protège contre neuf types de VPH. La Colombie-Britannique est la septième province, après l’Alberta, le Manitoba, l’Ontario, le Québec, la Nouvelle-Écosse et l’Île-du-Prince-Édouard, à étendre la vaccination aux garçons.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Santé publique