•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un guide américain sur les moyens de réduire les allergies aux arachides

Le reportage d'Anne-Louis Despatie
Radio-Canada

Afin de réduire le risque d'allergie grave aux arachides, un comité d'experts de la santé publique aux États-Unis recommande d'introduire tôt cet aliment dans l'alimentation des enfants, soit à partir de l'âge de 4 à 6 mois.

L'Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) vient de publier un guide officiel et détaillé en ce sens destiné aux pédiatres et aux allergologues américains.

Les recommandations du comité d'experts découlent d’une étude dont les résultats ont été dévoilés en 2015 et qui a démontré que la consommation régulière d’arachides dès les premiers mois jusqu'à l'âge de 5 ans menait à une réduction de 81 % du risque d'allergie. L'étude se fonde sur des tests cliniques réalisés auprès d'environ 600 enfants.

La magnitude des bénéfices et la force scientifique de l’étude intitulée Apprendre tôt à propos de l’allergie aux arachides renforce la nécessité d’en appliquer les conclusions […] et de développer la prévention.

Daniel Rottrosen, directeur de la division des allergies, de l’immunologie et de la transplantation du NIAID

Ces nouvelles recommandations prennent à contre-pied ce qui avait été véhiculé jusqu'à récemment. De nombreux parents ont en effet inclus les arachides plus tard dans l’alimentation de leur enfant en croyant réduire ainsi la probabilité qu'il ait une allergie.

Le document du NIAID a été publié dans six journaux médicaux. Il comprend différentes marches à suivre, selon trois catégories d’enfants. Ceux qui souffrent d'eczéma sont plus susceptibles d'avoir une allergie. Le barème est donc établi en tenant compte de cette réalité.

  • Première catégorie : enfants qui souffrent d’eczéma grave et/ou qui ont une allergie aux œufs

Les experts recommandent que ces enfants commencent à manger des aliments qui contiennent des arachides à partir de l'âge de 4 à 6 mois et soient dirigés vers un spécialiste qui pourrait procéder à un test de sang ou de peau pour déterminer la façon dont la première exposition à l’aliment devrait être effectuée.

  • Deuxième catégorie : enfants qui ont de l’eczéma de niveau moyen à modéré

Les experts recommandent qu'ils consomment des aliments qui contiennent des arachides à partir de l’âge de 6 mois.

  • Troisième catégorie : les enfants qui n'ont ni eczéma ni allergie

Les parents de ces enfants peuvent introduire des aliments qui contiennent des arachides à leur alimentation librement. Dans tous les cas, les enfants doivent avoir d’abord intégré la nourriture solide à leur diète.

Selon The Washington Post, des études similaires à celle du NIAID sont en cours notamment sur les noix et les œufs. Les résultats ne seront cependant pas disponibles avant plusieurs années.

Santé