•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Internet ultrarapide : un fournisseur de Windsor prend les devants

Internet à large bande est maintenant un service de télécommunication de base selon le CRTC

Internet à large bande est maintenant un service de télécommunication de base selon le CRTC

Photo : ISTOCK

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une compagnie de télécommunications indépendante de Windsor installe à travers la ville un câble de fibre optique capable de transmettre les données des centaines de fois plus rapidement que ceux des grands fournisseurs.

Avec une connexion de près d’un gigabit par seconde, les résidents pourront télécharger plus de 15 000 chansons… en une minute.

Le réseau de l’entreprise MSNi a déjà rejoint les quartiers d'Oldcastle, Walkerville et Windsor Est.

Clayton Zekelman est propriétaire de MSNi.

La vitesse et le prix. Ce sont les deux éléments qui nous rendent compétitifs face aux fournisseurs traditionnels.

Clayton Zekelman

Un droit de base

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a décrété, il y a deux semaines, que l’accès à Internet à large bande est désormais un service de base auquel ont droit tous les Canadiens.

L’organisme fédéral souhaite que tous les ménages du pays aient accès, d’ici une quinzaine d’années, à une vitesse de téléchargement d'au moins 50 mégabits par seconde (Mb/s).

Geoff Hogan est directeur de SWIFT, un organisme sans but lucratif affilié à plusieurs municipalités du Sud-Ouest de l’Ontario, qui travaille de concert avec les compagnies de télécommunications pour implanter un réseau de câbles à fibre optique dans les petites localités de la région.

Selon lui, la décision du CRTC marque le moment idéal pour faire un grand bond technologique vers l’avant.

Éventuellement, tous les objets domestiques seront connectés à Internet, en même temps que les occupants d’une maison. Il faudra que le réseau supporte cela, ce qui n’est pas possible avec le type de connexion à Internet disponible actuellement dans le Sud-Ouest de l’Ontario.

Geoff Hogan, directeur, SWIFT

MSNi souhaite que son réseau ait rejoint les principaux quartiers de Windsor d'ici les cinq prochaines années.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !