•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Remise en forme et médias sociaux, un duo gagnant?

Depuis que Karine Beaumont a recours à l'entraînement, elle dit mieux dormir et se sentir plus énergique.

Depuis que Karine Beaumont a recours à l'entraînement, elle dit mieux dormir et se sentir plus énergique.

Photo : Karine Beaumont

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le début de l'année est synonyme de résolutions, bien qu'elles soient souvent délaissées aux premiers jours de février. Mais avec l'aide des médias sociaux, il est, semble-t-il, possible de garder intacte sa motivation.

Au-delà des résolutions annuelles, les bonnes habitudes alimentaires et l'exercice physique sont devenus pour beaucoup un mode de vie. Cependant, il n'est pas toujours facile de les maintenir au quotidien. Certains se sont donc tournés vers les médias sociaux tels que Facebook pour raviver la flamme.

Karine Dostie est mère de trois enfants et directrice générale de la municipalité de Lac-au-Saumon, au Québec. Karine Beaumont est maman de deux garçons, et technicienne juridique dans la Ville de Québec. Quant à Fanny Laitem, résidente de Calgary, elle travaille comme nounou.

Trois femmes, trois villes différentes, trois parcours distincts, mais une volonté commune de prioriser leur santé. Karine Beaumont explique que depuis qu'elle a recours à l'entraînement, elle dort mieux et se sent plus énergique. Fanny Laitem n'y voit pas « une résolution, mais plutôt un style de vie sain à long terme. »

Ainsi, au lieu de se rendre dans une salle de sport traditionnelle, ces trois femmes et des milliers d'autres personnes ont préféré se joindre à des groupes de motivation - certains gratuits et d'autres payants - sur les médias sociaux.

Karine Dostie est membre d'un groupe Facebook depuis un an.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Karine Dostie est membre d'un groupe Facebook depuis un an.

Photo : Karine Dostie

Karine Dostie, qui a voulu perdre du poids après ses grossesses, est membre d'un groupe Facebook depuis un an. « J'ai rencontré plein de personnes qui partageaient les mêmes intérêts et avec lesquels j'échange des trucs aussi bien au niveau de l'exercice physique que de l'alimentation. »

Karine Beaumont, son mari et ses deux enfantsAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Karine Beaumont, son mari et ses deux enfants

Photo : Karine Beaumont

Karine Beaumont, après avoir subi une opération, a quant à elle décidé de s'entraîner à la maison et éventuellement devenir entraîneuse. Elle partage ses connaissances par le biais de groupes de motivation qu'elle dirige.

Fanny Laitem dirige un groupe de motivation sur Facebook.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Fanny Laitem dirige un groupe de motivation sur Facebook.

Photo : Fanny Laitem Coach

Fanny Laitem, également entraîneuse, explique que la motivation qu'elle partage, elle la reçoit également en retour. « Plein de femmes comptent sur moi donc si je ne le fais, elles ne seront pas non plus motivées pour le faire. »

D'après un reportage de Dominique Lévesque.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !