•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première patinoire en forêt dans l’Outaouais

Deux femmes patinent sur un sentier dans la forêt.

Bon nombre de personnes ont profité de l'ouverture d'une patinoire en forêt.

Photo : Radio-Canada / Claudine Richard

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un résident du village du Lac-des-Loups a transformé son terrain en un sentier glacé, qui serpente dans la forêt. L'initiative est très appréciée des habitants de la région et des touristes.

Vendredi, Isabelle Buisson et Michel Godin, venus de Val-des-Monts, ont enfilé leurs patins pour arpenter le sentier de trois kilomètres dans les bois.

« C’est super beau, c’est plaisant et [...] on va revenir », promet Mme Buisson. « C'est différent du canal Rideau. C'est plus nature ici », confie M. Godin.

C'est Dave Mayer, un habitant du Lac-des-Loups et entrepreneur, qui a eu l'idée de transformer en patinoire sa forêt qui jouxte sa résidence.

« Ça fait 200 ans qu’on est ici. On avait le terrain et on voulait partager la beauté de notre terrain », raconte-t-il.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Patiner au Lac-des-Loups

Pour mettre son projet sur pied, il s'est équipé d'un camion de pompier et d'une surfaceuse à glace.

Une première en Outaouais

Ouverte depuis trois jours, cette patinoire en forêt n'est pas la première au Québec. Il en existe à Val-d'Or et dans la région de Trois-Rivières.

Mais c'est une première pour la région de l'Outaouais. Jusqu'à maintenant, Dave Mayer n'a reçu que des compliments au sujet de son projet et de sa patinoire.

« On a eu juste du positif, le monde était excité. C’est dix fois mieux que ce à quoi on s’attendait », raconte le propriétaire des lieux, le sourire aux lèvres.

Tu vas le long du sentier, tu vois juste du monde sourire.

Dave Mayer, habitant de Lac-des-Loups

Le projet a aussi remporté l'adhésion du maire de la municipalité de La Pêche, Robert Bussière.

Un enfant patine sur un sentier glacé dans la forêt.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire de Lac-des-Loups voit d'un très bon œil l'ouverture d'un sentier glacé dans la forêt.

Photo : Radio-Canada / Capture d'écran

« Je suis convaincu que ça va réussir », assure-t-il. « J'ai toujours dit à M. Mayer qu'il y avait un potentiel extraordinaire dans le village et ceci m'amène encore à y croire beaucoup plus qu'avant. »

Le propriétaire du terrain et le maire comptent bien poursuivre l'aventure l'année prochaine.

Il faudra pour cela faire des modifications au zonage, mais Dave Mayer a d'ores et déjà quelques « petits projets en tête » pour améliorer l'expérience des patineurs.

Avec les informations de la journaliste Claudine Richard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !