•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Ordre du Canada dévoile 100 nouvelles nominations

La chanteuse inuite Tanya Tagaq Gillis

Photo : Radio-Canada / Cathy Irving

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'année 2017 sera riche en festivités du côté d'Ottawa : en plus du 150e anniversaire de la Confédération, l'Ordre du Canada s'apprête à souffler ses 50 bougies. Le gouverneur général du Canada, David Johnston, a profité de l'occasion pour dévoiler vendredi la liste de 100 récipiendaires qui recevront la plus haute distinction du pays.

L’Ordre du Canada récompense des Canadiens de partout au pays qui ont contribué de manière exceptionnelle au bien-être de leurs communautés et qui se sont distingués, d’une manière ou d’une autre, tant à l’échelle locale qu’internationale.

Parmi les 100 nouveaux récipiendaires, 3 seront faits compagnons, 22 seront sacrés officiers et 75 hériteront du titre de membres.

La liste des personnalités décorées fait place à des gens de tous les milieux, comme Michael Ondaajte, romancier et poète canadien dont le roman Le patient anglais, paru en 1992, a inspiré le film du même nom. M. Ondaajte a été fait officier de l’Ordre du Canada en 1988. Il sera promu au rang de compagnon.

À ses côtés se retrouvera l’astrophysicienne Victoria Kaspi, la première femme ayant récolté la prestigieuse médaille Herzberg en science et en génie du Canada.

Une fois encore, plusieurs Québécois comptent parmi les récipiendaires. Le PDG de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Michael John Sabia, y figure. Il sera fait officier par le gouverneur général.

Michael John Sabia, PDG de la Caisse de dépôt et placement du QuébecAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Michael John Sabia, PDG de la Caisse de dépôts et placements du Québec.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Les communautés autochtones sont également représentées, notamment par la chanteuse inuite Tanya Tagaq Gillis, qui s'est distinguée comme artiste multidisciplinaire sur la scène musicale canadienne et internationale, en explorant les airs traditionnels inuits interprétés en chant de gorge.

À l'instar de Mme Tagaq Gillis, la documentariste Manon Barbeau, qui a fondé le studio ambulant de création audiovisuelle Wapikoni mobile, destiné aux Premières Nations, se verra elle aussi remettre le titre de membre de l'Ordre du Canada.

Lorne Trottier, cofondateur de la société informatique Matrox, est quant à lui promu au rang d’officier au sein de l’Ordre pour son apport dans la recherche et l’éducation en science, souligne le bureau du gouverneur général.

Le chroniqueur John Parisella, l’ancien chef du Parti libéral du Canada Michael Ignatieff et le nageur paralympique Benoît Huot figurent également dans la liste des nouveaux membres de l’Ordre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !