•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Quelle heure est-il? » et les autres appels les plus cocasses au 911

Des gyrophares

Des gyrophares

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le 911, le centre d'appels d'urgence de la Colombie-Britannique reçoit près de 1,35 million d'appels par an. Certains ne sont pourtant pas à prendre au sérieux.

Alors que certains paniquent à la vue d'un insecte dans leur salle de bains, d'autres pestent contre la résistance de leur casier de vestiaire à s'ouvrir. Dépassés par les événements et probablement non initiés aux subtilités de l'appel d'urgence, ils se jettent sur le combiné pour trouver de l'aide.

Le palmarès des 10 des appels les plus ridicules de 2016 en Colombie-Britannique

  1. Demande d'aide pour ouvrir un casier de vestiaire bloqué
  2. Demande de renseignements pour un parent intéressé par un emploi au sein de la police
  3. « Je n'arrive pas à éteindre mon rasoir électrique »
  4. Demande d'emprunt d'une échelle pour déloger un ballon coincé sur un toit
  5. Conseils pour déterminer la meilleure façon de récupérer un drone coincé dans un arbre
  6. Impatience aux feux de circulation
  7. « Il y a une énorme araignée dans ma salle de bain »
  8. Des gens à qui on a refusé l'entrée dans une discothèque
  9. Un adolescent résistant aux tâches ménagères
  10. « Mais quelle heure peut-il bien être ? »

Malheureusement, en déversant leurs frayeurs ou leurs questions inappropriées au mauvais endroit, c'est la vie d'autres personnes qui tentent de joindre les services d'urgences pour les bonnes raisons qui peut être mise en péril.

Car la procédure qui permet de déterminer si une situation est urgente prend du temps. Jim Beland et Chris Faris, téléphonistes et aux répartiteurs des appels 911, indiquent que ce type d'appels, loin d'être une exception, sont « malheureusement courants » et « qu'ils s'en passeraient bien ».

En Colombie-Britannique, il existe de nombreux centres d'appels pour les cas qui ne relèvent pas d'urgences. Ils sont disponibles à cette adresse : https://www.ecomm911.ca./non-emergency-calls/non-emergency-numbers.php (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...