•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des chiens sauvés de l'assiette de Chinois

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Anna Lumière au piano

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plus de 100 chiens destinés au marché de la viande en Chine seront plutôt placés dans des foyers d'accueil dans les régions de Toronto, de Montréal et d'Ottawa.

AVERTISSEMENT : Le contenu de cet article pourrait choquer certains internautes.


L'organisme Humane Society International a piloté l'opération de sauvetage depuis l'Asie.

Pour le groupe, ces chiens ont échappé à une « fin tragique ».

Ces chiens sont des ambassadeurs pour les 30 millions de chiens qui sont assassinés sur le marché de la viande canine, principalement en Asie, chaque année.

Rebecca Aldworth, Humane Society International

Mme Adworth ajoute que les chiens, qui étaient émaciés et couverts de blessures lorsqu’ils ont été découverts, continueront à être soignés par des vétérinaires.

La Humane Society International a exhorté dans le passé le gouvernement chinois à abolir le festival Yulin, durant lequel des dizaines de milliers de bêtes sont tuées pour leur viande.

Photo de chiens dépouillés pour les faire cuire en Chine.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des chiens prêts pour la cuisson à Yulin dans le sud de la Chine.

Photo : Chinatopix/AP

La consommation de viande de chien est une pratique répandue dans plusieurs pays d'Asie et d'Afrique, notamment.

Cette habitude alimentaire est cependant de plus en plus restreinte, voire interdite dans les pays où elle est pratiquée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !