•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aînés et ados confectionnent des maisons en pain d'épices à Sept-Îles

Les élèves de l'école secondaire Jean-du-Nord ont décorés des maisons en pain d'épices en compagnie d'aînés de Sept-Îles.

Les élèves de l'école secondaire Jean-du-Nord ont décoré des maisons en pain d'épices en compagnie d'aînés de Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une vingtaine d'élèves de l'école secondaire Jean-du-Nord ont mis la main à la pâte pour contrer l'isolement d'aînés de la Côte-Nord. À quelques jours de Noël, les élèves ont participé à un atelier de décoration de maisons en pain d'épices à la résidence des Bâtisseurs.

Équipés de biscuits épicés et de bonbons de toutes sortes, les élèves étaient jumelés à une dizaine d’aînés de la résidence pour garnir les maisons. L’activité était l’occasion pour les jeunes et les moins jeunes d’apprendre à se connaître.

Les aînés ont pu conserver les maisons qu'ils ont décorées en compagnie des élèves de l'École Jean-du-Nord.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les aînés ont pu conserver les maisons qu'ils ont décorés en compagnie des élèves de l'école Jean-du-Nord.

Photo : Radio-Canada

Monique Beaulieu, qui habite la résidence des Bâtisseurs, a été étonnée du comportement exemplaire des élèves. « Ils sont participatifs, ils sont créatifs, puis ils sont beaux aussi », s’est-elle exclamée.

Les élèves ont, eux aussi, beaucoup apprécié l’expérience. « Faire connaissance avec des personnes et découvrir leur manière de vivre, de découvrir un autre milieu que notre milieu à nous, c'est toujours intéressant », indique Jasmine Cormier-Beseau, une élève de 2e secondaire.

On s'en fout, de l'âge, on peut toujours avoir du fun avec tout le monde.

Émile Marceau, élève de 2e secondaire

Objectif pédagogique

L’activité est l’initiative de l’enseignante d’éthique et de culture religieuse Catherine Belval-Fratzios. Elle voulait trouver une façon de réunir ces deux générations qui se côtoient peu, selon elle.

« On parle beaucoup du partage et de l'entraide, donc je voulais mettre en pratique ce dont on parle en classe dans une activité qui était bigénérationelle », souligne-t-elle.

On a vu des beaux rapprochements entre des personnes âgées et mes jeunes, c'était très bien.

Catherine Belval-Fratzios, enseignante à l'école secondaire Jean-du-Nord
Cécile Santerre a voulu immortaliser le passage des élèves à la résidence des Bâtisseurs.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Cécile Santerre a voulu immortaliser le passage des élèves à la résidence des Bâtisseurs.

Photo : Radio-Canada

Une maison en cadeau

Une fois l'oeuvre achevée, les jeunes en ont fait cadeau à leurs coéquipiers plus âgés. Cette attention a touché la résidente Cécile Santerre.

« Elle est sur le comptoir dans mon appartement et je vais la garder longtemps », affirme-t-elle. L’aînée la conservera pour l’offrir à ses petits-enfants, qui la visiteront pendant le temps des Fêtes.

L'événement a permis de tisser des liens. Plusieurs élèves ont d'ailleurs donné leur nom pour devenir bénévoles lors de prochaines activités qui auront lieu à la résidence des Bâtisseurs.

Côte-Nord

Art de vivre