•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Surdoses en hausse : 755 morts depuis le début de l'année en Colombie-Britannique

Une surdose dans le Downtown Eastside de Vancouver

La majorité des surdoses est survenue à l'intérieur, dans une proportion de 87,9 % des cas. Pour leur part, les surdoses qui surviennent à l'extérieur représentent 11,1% en 2016.

Photo : Courtoisie DTES Street Market

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La province a enregistré en novembre 2016 le plus grand nombre de surdoses en un mois : 128 personnes ont perdu la vie des suites d'une surdose.

Cela représente, en moyenne, quatre morts par jour des suites d'une surdose, selon la coroner Lisa Lapointe.

« Nous ne sommes pas certains si une variété de fentanyl beaucoup plus toxique est en cause, ou si c’est le carfentanyl, cette drogue terrifiante », explique Mme Lapointe.

Elle soutient que le mois de décembre ne dérougira pas.

Drogue de remplacement essentielle

Le médecin en chef de la province, Perry Kendall, rappelle l’urgence de fournir un traitement de drogue de substitution pour les personnes dépendantes.

« On devrait donner des drogues de remplacement comme première étape, par exemple du suboxone ou de la méthadone », soutient-il.

Selon le rapport du Service des coroners de la Colombie-Britannique : 

  • 80 % des décès sont des hommes;
  • le plus grand nombre de décès est survenu à Vancouver, Surrey et Victoria;
  • la régie de santé de l’île de Vancouver a connu la plus grande hausse de surdoses comparativement à toutes les autres régies et à 2015.

Des 128 décès du mois de novembre, la majorité est survenue la fin de semaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !