•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un kamikaze entraîne 49 soldats dans la mort au Yémen

Un soldat au Yémen sur la base où est survenue un deuxième attentat en une semaine visant des militaires.

Un deuxième attentat en une semaine a visé des militaires au Yémen.

Photo : Getty Images / SALEH AL-OBEIDI

Reuters

Au moins 49 soldats ont été tués et une soixantaine d'autres blessés, dimanche, dans un attentat-suicide à Aden, la grande ville portuaire du sud du Yémen, a-t-on appris auprès des autorités locales.

Le kamikaze s'est fait exploser au milieu de soldats qui attendaient le paiement de leur solde près d'une base militaire du quartier de Khor Maksar.

Le groupe armé État islamique (EI) a revendiqué la responsabilité de cette attaque dans un communiqué, avançant un bilan de 70 tués et fournissant l'identité du kamikaze.

Le 10 décembre dernier à Aden, un attentat similaire aussi revendiqué par le groupe armé État islamique avait fait 50 morts.

Aden est la capitale temporaire du gouvernement yéménite en exil en Arabie saoudite et reconnue par la communauté internationale.

International