•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De drôles de macarons pour les francophones

Un macaron avec la mention: «Je parle français, don't be jealous»
Le Club Canadien Français de Thunder Bay vend des macarons humoristiques pour les francophones. Photo: Club Canadien Français de Thunder Bay
Radio-Canada

Le Club Canadien Français de Thunder Bay (CCF) a créé des macarons à saveur humoristique pour permettre aux francophones de s'identifier clairement.

Un texte de Carl SincennesTwitterCourriel 

Pour le Club Canadien Français de Thunder Bay, il s'agit d'une façon amusante et décalée de montrer son appartenance à la francophonie.

C'est un petit outil pour les francophones, qu'on soit à Thunder Bay, Sudbury ou Ottawa, pour s'afficher et être fier de parler français.

Audrey Debruyne, présidente du CCF de Thunder Bay

La présidente, Audrey Debruyne, ajoute que ces petites épinglettes qui disent « Je parle français don't be jealous » permettent aux gens d'engager la conversation en français, à la manière des épinglettes « Bonjour/Hello » portées par des employés des services publics.

Selon la présidente du CCF, la réaction positive n'a pas tardée, particulièrement chez les jeunes qui trouvent ça « cool ».

Le fait que le message soit en français et en anglais, c'est une manière de combattre l'insécurité linguistique par l'humour et les gens ont moins peur de s'afficher.

Audrey Debruyne, présidente du CCF de Thunder Bay

Les macarons sont vendus par le CCF de Thunder Bay en personne ou par la poste jusqu'en avril 2017.

Plus de 300 macarons ont déjà trouvé preneur. L'Association francophone de Red Lake a également fait une commande personnalisée adaptée aux entreprises de la région.

Nord de l'Ontario

Francophonie