•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cinq éléments patrimoniaux à préserver

Vue de l'intérieure de la cathédrale

La nef de la cathédrale de Rimouski vue depuis le sommet du choeur

Photo : Radio-Canada / Denis Castonguay

Radio-Canada

La construction de l'église Saint-Germain et sa désignation en tant que cathédrale ont joué un rôle primordial dans le développement de la ville de Rimouski et de tout l'Est du Québec.

Un résumé de Julie Tremblay

Érigée la même année que la Confédération canadienne, en 1867, la cathédrale a contribué à mettre la région en lien avec les pouvoirs politiques et ecclésiastiques du reste de la province et du pays.

Si on parle souvent de l'importance de préserver le bâtiment de la cathédrale, on connaît un peu moins bien les objets qu'elle abrite. En voici quelques-uns.


1 - L'ORGUE CASAVANT

Une partie des 4500 tuyaux de l'orgue Casavant

Une partie des 4300 tuyaux de l'orgue Casavant

Photo : Radio-Canada / Denis Castonguay

L'orgue Casavant qui trône actuellement à l'avant de la cathédrale était autrefois situé à l'arrière de la cathédrale. Installé en 1921, il a été déménagé à l'avant lors des rénovations de 1967.

L'orgue de la cathédrale compte 63 jeux et 4500 tuyaux, ce qui en fait l'un des orgues les plus importants de la province, selon le vice-président de la Fédération québécoise des Amis de l'orgue, Harold Thibault.

Les citoyens doivent secouer leur fierté, les gens de Rimouski doivent prendre conscience qu'ils ont un instrument incroyable entre les mains.

Harold Thibeault, vice-président de la Férédation québécoise des Amis de l'orgue

Selon Harold Thibault, un tel instrument peut valoir facilement un million de dollars. À titre comparatif, l'orgue qui a été installé à la Maison symphonique de Montréal, en 2014, comporte 83 jeux et a coûté 5 millions de dollars.


2 - LE TABLEAU DE SAINT GERMAIN D'AUXERRE

Le tableau de Saint-Germain, installé à la droite du choeur, a une grande valeur patrimoniale

Le tableau de Saint-Germain, installé à la droite du choeur, a une grande valeur patrimoniale

Photo : Radio-Canada / Denis Castonguay

On estime que le tableau de saint Germain d'Auxerre a été reçu à Rimouski en 1740. Il représente saint Germain d'Auxerre, alors que le diocèse de Rimouski est sous le patronnage de saint Germain de Paris.

Selon les rumeurs populaires, les paroissiens auraient caché le tableau dans les bois lors du passage des Anglais, en 1759, pour éviter qu'ils ne s'en emparent.

En théorie, c'est une très très vieille pièce, on n'était pas là au XVIIIe siècle pour constater sa présence, mais la chronique laisse croire que c'est le tableau qui a traversé l'Atlantique et que les Lepage ont accroché dans la première chapelle de bois de Rimouski.

Jean-René Thuot, professeur d'histoire, Université du Québec à Rimouski

3 - UN VITRAIL PROPHÉTIQUE

« Saint-Germain éteint un incendie » : détail d'un vitrail situé du côte ouest de l'édifice. On raconte que cette image était prémonitoire du grand feu de Rimouski survenu en 1950.

« Saint-Germain éteint un incendie » : détail d'un vitrail situé du côte ouest de l'édifice. On raconte que cette image était prémonitoire du grand feu de Rimouski survenu en 1950.

Photo : Radio-Canada / Denis Castonguay

Les verrières de la cathédrale Saint-Germain auraient été fabriquées entre 1919 et 1923. Sur l'une d'elles, on y voit Saint-Germain qui fait face à un incendie et qui l'éteint. Plusieurs dizaines d'années plus tard, lors du grand feu de 1950 qui a ravagé plus de 200 immeubles à Rimouski, ce vitrail se révélera, en quelque sorte, prophétique...

On sait que de l'autre côté du mur, le 6 mai 1950, il y a eu un incendie à Rimouski, un incendie qui s'est arrêté juste devant la cathédrale...

Kurt Vignola, professeur d'histoire au Cégep de Rimouski

4 - LE SIÈGE DE L'ÉVÊQUE

La cathèdre, appelée aussi trône de l'évêque

La cathèdre, appelée aussi trône de l'évêque

Photo : Radio-Canada / Denis Castonguay

Le siège épiscopal, ou la cathèdre, représente le trône de présidence de l'évêque. Cette cathèdre, même si elle a été installée longtemps après la construction de la cathédrale, symbolise l'érection du diocèse de Rimouski et, par le fait même, le déplacement des pouvoirs ecclésiastiques vers l'est de la province, puisqu'il fut le premier diocèse à être fondé en dehors des grands centres.

C'est vraiment le premier diocèse qui est créé dans une région dite périphérique [...] à l'époque, on avait la Côte-Nord, la Gaspésie, le Témiscouata qui tombaient sous la houlette de Rimouski. C'était important dans l'histoire de Rimouski. On acceptait de décentraliser le pouvoir de l'église.

Jean-René Thuot, professeur d'histoire, UQAR

Selon l'historien Jean-René Thuot, il n'y avait pas de cathèdre à proprement parler à la cathédrale en 1867. Ce n'est qu'au début du XXe siècle où une cathèdre, très ouvragée, a été installée. On ignore cependant où s'est retrouvée cette cathèdre après les rénovations de 1967. Ce n'est que 33 ans plus tard, lors du jubilé de l'an 2000, que la cahtèdre actuelle a été installée.


5 - LES CATACOMBES DE LA CATHÉDRALE

Ces petits drapeaux indiquent la présence d'ossements humains.

Ces petits drapeaux indiquent la présence d'ossements humains.

Photo : Radio-Canada / Denis Castonguay

Le sous-sol de la cathédrale témoigne encore de la vie des Rimouskois des époques précédentes. On y trouve des matériaux spécifiques à la région, des objets ayant appartenu à des travailleurs, mais aussi des restes humains. Jusqu'au début du XXe siècle, des dizaines de Rimouskois y ont trouvé leur dernier repos.

Le sous-sol a une valeur en soi parce que c'était un cimetière. [...] Il y a jusqu'à 75 personnes, je crois, qui ont été inhumées dans la cathédrale, à un moment ou à un autre.

Nicolas Beaudry, professeur d'histoire et d'archéologie à l'Université du Québec à Rimouski

Étonnamment, les gens inhumés sous la cathédrale n'étaient pas seulement des prêtres. Il y avait aussi des artisans, des cultivateurs, des femmes et même des enfants.

Dossier : cathédrale de Rimouski  

Croyances et religions

Société