•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

AMD relance la course aux processeurs avec RYZEN

Les premiers processeurs AMD RYZEN seront lancés au premier trimestre de 2017.

Les premiers processeurs AMD RYZEN seront lancés au premier trimestre de 2017.

Photo : AMD

Maxime Johnson

Après une disette de plusieurs années, le fabricant AMD revient dans la course aux processeurs avec sa nouvelle architecture RYZEN, jusqu'ici connue sous le nom « Zen », qui devrait être capable de rivaliser avec les plus puissants modèles d'Intel.

RYZEN est la future architecture des processeurs AMD, qui sera au cœur des différentes gammes de produits de l’entreprise, mais qui sera tout d’abord utilisée au début de 2017 dans des processeurs conçus pour les ordinateurs de jeux vidéo, ceux où les bonnes performances sont les plus importantes.

Le premier processeur RYZEN, dont le modèle exact n’a pas encore été dévoilé, peut atteindre une cadence d’au moins 3,4 GHz, et encore plus lorsque son mode Boost est activé. Le processeur est doté d’un design à 8 cœurs et 16 fils d’exécution simultanés, l’équivalent de la technologie Hyper-Threading d’Intel, et de 20 Mo de mémoire cache L2 et L3.

Lors d’un événement retransmis sur le web, AMD a effectué mardi plusieurs essais afin de comparer les performances de RYZEN avec un processeur Core i7-6900K, le processeur grand public le plus puissant d’Intel présentement, qui se vend environ 1400 $ au Canada. Dans des conditions choisies par AMD, RYZEN a réussi à égaler et parfois dépasser les performances du Core i7-6900K, tout en consommant moins d’énergie (enveloppe thermique de 95W pour le processeur d’AMD, contre 140W pour celui d’Intel).

Parmi les moyens utilisés par AMD pour améliorer les performances de l’architecture RYZEN, notons l’ajout d’une technologie d’apprentissage machine pour permettre à un réseau de neurones de prédire quelles seront les prochaines commandes (Neural Net Prediction et Smart Preftech) et l’ajout d’une centaine de capteurs qui permettent de mieux optimiser le voltage et la cadence du processeur. Ces capteurs pourront aussi être utilisés pour détecter le type de système de refroidissement utilisé et augmenter la cadence maximale permise en conséquence.

On ignore toujours le prix des premiers processeurs RYZEN, mais la PDG d’AMD, Lisa Su, a mentionné à plusieurs reprises mardi le prix du Core i7-6900K, ce qui laisse présager que l’offre d’AMD pourrait être plus abordable.

Une concurrence qui va faire du bien
Égaler les performances d’Intel est un exploit en soi pour AMD, qui a dû se replier vers le marché des processeurs abordables au cours de la dernière décennie. Après avoir offert une bonne concurrence à Intel au début des années 2000, notamment avec sa gamme Athlon 64, AMD s’est en effet fait dépasser avec l’arrivée des processeurs Core.

Intel a passé les dernières années à améliorer la consommation énergétique de ses processeurs, afin de permettre la création d’ordinateurs portatifs toujours plus petits et de se préparer à la montée des processeurs ARM, mais a un peu négligé le marché des processeurs performants, avec des améliorations seulement marginales d’année en année, tout en maintenant des prix élevés grâce à sa position quasi monopolistique dans ce secteur.

Le retour d’AMD pourrait bien faire bouger les choses de ce côté, surtout si l’entreprise propose un prix de vente avantageux.

Reste aussi à voir quels seront les performances et le prix des autres types de processeurs RYZEN, tout particulièrement ceux qui équipent les ordinateurs portatifs (connus pour l’instant sous le nom de code « Raven Ridge »), ainsi que ceux conçus pour les serveurs.

Les premiers processeurs RYZEN seront lancés au premier trimestre de 2017.

Informatique

Techno