•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Surpeuplement des hôpitaux en Ontario : une situation alarmante selon une députée

Un couloir d'hôpital (Archives)

Un couloir d'hôpital.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La majorité des 152 hôpitaux de la province sont surpeuplés. C'est ce que révèlent les données récoltées par la députée de Nickel Belt à la suite d'une demande d'accès à l'information.

Depuis 4 ans, les statistiques du ministère de la Santé et des Soins de longue durée montrent que la plupart des hôpitaux ont un taux d'occupation qui varie entre 94  % et 99 % sur une base régulière.

Cette situation force les hôpitaux à installer les patients dans les corridors, ou encore dans les salons de visiteurs.

La porte-parole du NPD en matière de soins de santé, France Gélinas, a pu constater l'ampleur du problème, lors de sa dernière visite à l'hôpital Horizon Santé-Nord à Sudbury. « Six patients occupaient un des salons pour les visiteurs. Il n'y avait pas d'intimité », explique outrée la députée de Nickel Belt.

« Lorsque le taux d'occupation des lits dépasse 85 % dans un hôpital, les patients sont plus à risque d'attraper des maladies comme le C. difficile », ajoute-t-elle.

Pire encore, ajoute-t-elle, le ministre de la Santé, David Hoskins, refuse de reconnaître le problème.

C'est alarmant!

France Gélinas, députée de Nickel Belt et porte-parole néo-démocrate en matière de santé

Depuis quelque temps, jusqu'à 20 patients qui sont admis à l'urgence de l'hôpital Horizon Santé-Nord, ne sont transportés dans une chambre qu'après une période de 24 à 48 heures, concède le président-directeur général Denis Roy.

« Pour diminuer ce nombre-là, on a commencé à admettre des patients dans les salons. Des fois, il y a certains patients qui sont obligés de passer un certain bout de temps dans les corridors ».

Il n'y a rien de normal dans la situation que je viens de vous décrire. On fait ce qu'on peut.

Denis Roy, directeur général de l'hôpital Horizon-Santé Nord

Il ajoute qu'une centaine de patients occupent des lits alors qu'ils devraient être transférés dans des centres de soins de longue durée ou en réadaptation.

Ontario

Santé