•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des archéologues à Terre-Neuve étudient un site autochtone datant de 2200 ans

Un archéologue fouille le sol à la recherche d'anciens objets.

L'archéologue Laurie Maclean (ci-dessus) et son assistant Don Pelley ont trouvé des objets façonnés il y a 2200 ans près de la rivière Exploits à Terre-Neuve.

Photo : Radio-Canada / CBC / Chris Ensing

Radio-Canada

Des archéologues ont récemment mis au jour près de la rivière Exploits à Terre-Neuve des objets façonnés par des Autochtones il y a environ 2200 ans.

L’archéologue Laurie Maclean et son assistant Don Pelley ont passé deux semaines en novembre à creuser dans la boue et l’argile d’une berge à la recherche d’objets laissés par des Paléo-Esquimaux de la tradition Groswater.

Ils disent avoir trouvé des outils qui auraient pu être emportés par les eaux s’ils étaient restés là quelques mois de plus. Les tests de datation par radiocarbone concluent que certains objets sont âgés de 2200 ans.

Laurie Maclean précise que les environs comptent au moins 20 aménagements connus. En archéologie, des aménagements sont des éléments distinctifs qui ne sont pas des objets. Il peut s’agir d’une tombe ou d’un foyer, par exemple.

Trois petites pierres tailléesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'archéologue Laurie Maclean montre des outils découverts près de la rivière Exploits et qui ont été façonnés il y a 2200 ans.

Photo : Radio-Canada / CBC / Chris Ensing

L’endroit où ils ont effectué les fouilles cet automne pourrait être le 21e aménagement, car ils y ont trouvé des pierres marquées par le feu. Il pourrait s’agir d’un ancien foyer.

La prochaine étape pour les chercheurs est de rédiger un rapport sur leurs trouvailles.

Don Pelley affirme qu’il travaille dans ce domaine depuis les années 60 et qu’il a lui-même du sang autochtone. Il explique que ce travail le passionne parce qu’il met en lumière certains aspects de sa culture ancestrale.

Portrait de Don Pelley Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Don Pelley affirme qu'il aide des archéologues dans la région de Grand Falls-Windsor depuis les années 60.

Photo : Radio-Canada / CBC / Chris Ensing

La rivière Exploits était autrefois l’une des principales voies de transport pour au moins trois peuples autochtones, indique M. Pelley. Il espère que la découverte des objets mènera à d’autres fouilles dans la région.

Don Pelley espère aussi pouvoir un jour convaincre ses filles de prendre sa relève. Entre-temps, il n’a aucune intention de ralentir. Il dit qu’il fera ce travail jusqu’à ce qu’il en soit incapable.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie

Autochtones