•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fady Dagher devient le chef de la police de Longueuil

Chargement de l’image

La mairesse Caroline St-Hilaire en compagnie du nouveau chef de la police de Longueuil, Fady Dagher

Photo : Radio-Canada / René Saint-Louis

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Service de police de l'agglomération de Longueuil a choisi son nouveau directeur. Le choix de Fady Dagher pour succéder à Denis Desroches, qui a annoncé son départ en septembre dernier, a été officialisé jeudi.

Un texte de Pascal Robidas Twitter Courriel et de René Saint-Louis Twitter Courriel  

Sous Marc Parent, M. Dagher était responsable de la planification opérationnelle et des relations avec la communauté. L'une de ses principales responsabilités a été la gestion du dossier de la santé mentale lors des interventions policières.

Au fil de sa carrière, Fady Dagher s'est spécialisé dans la lutte contre la radicalisation et le profilage racial. Par le passé, il a notamment agi comme commandant au poste de quartier 30, dans le quartier Saint-Michel. Il a également été l'un des architectes du Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence.

« Je suis très intéressé de commencer à travailler dans cette organisation-là, c’est une première pour moi. Toutefois, je vais réserver mes premiers commentaires à mes troupes et par la suite je pourrai parler aux médias », a dit le nouveau chef à la presse.

Le conseil d'agglomération a entériné et confirmé la nomination de Fady Dagher par communiqué, jeudi après-midi.

M. Dagher entrera en fonction le 6 février 2017.

Cette nomination ne plaît pas au syndicat des policiers de Longueuil qui aurait préféré que quelqu'un de l'interne obtienne la promotion.

Le président de la Fraternité des policiers, Danny Lopez, explique pourquoi : « Depuis le début de l’agglomération, ça va être le troisième chef qui vient de Montréal. On déplore ça. J’avais déjà rencontré la mairesse et le directeur général pour leur dire qu’il ne fallait pas que cela se reproduise. Là on a un inspecteur chef qui vient de Montréal, un directeur qui vient de Montréal, un capitaine de relève qui vient de Montréal. Alors qu’est-ce qu’on envoie comme message à nos gens? Vous pouvez pas faire une carrière et vous n’êtes pas compétent à Longueuil pour devenir un directeur de police ou même un directeur-adjoint. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !