•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des évaluations foncières en hausse de 50 % dans le Grand Vancouver

Un immeuble résidentiel à Vancouver

Un immeuble résidentiel à Vancouver

Photo : Radio-Canada / David Horemans

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les évaluations immobilières ont grimpé de façon « significative » dans le Grand Vancouver cette année, a déclaré BC Assessment dont le travail aide les municipalités à déterminer le niveau des taxes foncières de 2017.

Malgré un ralentissement du marché dans la région, les maisons individuelles risquent de connaître des hausses de 30 à 50 %, estime la société d’État dans son analyse préliminaire. Les copropriétés pourraient avoir pris de 15 à 30 % en valeur en 2016.

Ces hausses concernent surtout les municipalités de Vancouver, Squamish, Burnaby, Richmond, Surrey, Coquitlam, Port Coquitlam, Port Moody et la Rive-Nord.

Les évaluations de BC Assessment ont été faites au 1er juillet 2016, soit avant l'instauration d'une taxe foncière pour les ressortissants étrangers qui ne résident pas au Canada.

À quoi servent les évaluations immobilières?

Chaque année, BC Assessment détermine la valeur des propriétés résidentielles et commerciales en Colombie-Britannique, soit le montant qui aurait pu être obtenu si un bien avait été vendu au 1er juillet de l’année précédente. Cette valeur est communiquée aux propriétaires début janvier et les autorités fiscales s’en servent pour déterminer la taxe foncière qui aidera à financer les services publics.

« Ce qui arrive aujourd’hui ou le mois prochain sera reflété dans les évaluations de 2018 », explique Jason Grant, un évaluateur du Grand Vancouver.

M. Grant rappelle que la hausse d'une évaluation foncière ne se reflète pas automatiquement dans la taxe foncière. Tout dépend, dit-il, de la valeur d'une propriété par rapport aux autres du même type dans un même quartier : « Si la valeur de votre propriété a grimpé moins que la moyenne, vous pourriez voir votre impôt baisser ».

Les évaluations seront envoyées aux propriétaires du Grand Vancouver en janvier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !