•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une visite du Downtown Eastside pour dissuader les jeunes de consommer de la drogue

Des secouristes sont accroupis pour traiter un homme étendu au sol, sur le dos, dans une ruelle dont les murs sont couverts de graffiti.

Un homme fait une surdose dans une ruelle du quartier Downtown Eastside à Vancouver.

Photo : Marché du DTES

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le programme Scared Straight Tour peut contribuer à endiguer la crise des surdoses en Colombie-Britannique et dans le reste du pays en s'attaquant à la racine du problème, selon son fondateur Pierre Morais. Avec ces visites guidées, il souhaite montrer aux adolescents la dure réalité du quartier du Downtown Eastside à Vancouver.

Un texte de Anaïs ElboujdaïniTwitterCourriel 

Plus de 3000 adolescents ont déjà pris part à ces visites guidées dans un des quartiers où pauvreté et consommation de drogues sont monnaie courante.

Le fondateur de cette tournée de prévention, Pierre Morais, cherche à dissuader les jeunes de consommer depuis maintenant 12 ans.

« C’est pour leur donner une idée d'à quel point la dépendance endommage la vie du monde, puis à quel point c’est dangereux », explique Pierre Morais.

On rencontre toutes sortes de personnes qui disent des histoires incroyables, puis qui racontent à quel point leur vie est ruinée à cause des choix qu’ils ont faits quand ils étaient adolescents.

Une citation de : Pierre Morais, fondateur de la visite guidée Scared Straight Tour

Un webinaire pour toucher les jeunes de partout

Ce sont surtout de jeunes Autochtones qui participent aux visites du Scared Straight Tour, mais dans la foulée de la crise des surdoses, M. Morais espère pouvoir toucher plus de jeunes, où qu’ils soient.

Selon lui, il est également possible pour des jeunes ailleurs en Colombie-Britannique de bénéficier de cette visite guidée grâce à des webinaires disponibles régulièrement sur le site Internet du Scared Straight Tour.

En tant qu’ancien toxicomane, Pierre Morais croit qu’il est crucial de sensibiliser tous les jeunes afin qu’ils ne consomment pas. « Les jeunes ne savent pas [comme la drogue est dangereuse en ce moment] » s’inquiète-t-il.

Selon les chiffres du Service des coroners, 622 personnes sont mortes d'une surdose en Colombie-Britannique entre janvier et octobre 2016.

Avec des informations de Caroline Morneau.

À écouter :  Contrer les surdoses par l'exemple à l'émission Phare Ouest

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !