•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le long voyage de retour à Kashechewan

La communauté de Kashechewan dans le Nord de l'Ontario.

La communauté de Kashechewan dans le Nord de l'Ontario.

Photo : La Presse canadienne

Radio-Canada

Des résidents évacués après l'inondation du printemps 2014 commencent à rentrer chez eux, à Kashechewan, dans le Grand Nord de l'Ontario.

Quatre cents personnes avaient été forcées de s’installer dans la municipalité de Kapuskasing, à plus de 320 km au sud. Les évacués ont séjourné dans des appartements payés par le gouvernement pendant que de nouvelles maisons ont été construites pour remplacer les 36 condamnées par des problèmes de moisissure.

Les inondations à Kashechewan en mai 2014

Les inondations à Kashechewan en mai 2014

Photo : KASHECHEWAN-COMMUNICATIONS

Kapuskasing accueille des membres de la communauté de Kashechewan depuis 2006 en raison des inondations régulières dues au débordement de la rivière Albany, mais c'est la première fois que des membres de la bande y restaient aussi longtemps.

Jusqu’à présent, huit familles ont déménagé dans de nouvelles maisons modulaires construites l'été dernier. Ces maisons peuvent être déplacées si de nouvelles inondations graves survenaient.

Le retour des premiers résidents déplacés constitue une étape importante dans le rétablissement de l'esprit communautaire et de l'unité sociale. Le rapatriement en cours redonne la certitude et l'espoir aux résidents déplacés qui demeurent toujours à Kapuskasing qu'ils pourront regagner leur maison et retrouver leur collectivité et ses habitants.

Chef Leo Friday, Première Nation de Kashechewan
Des meubles et articles personnels ont été chargés à bord d'un avion pour Kashechewan.

Des meubles et articles personnels ont été chargés à bord d'un avion pour Kashechewan.

Photo : Gerry Demeules

Le rapatriement se poursuivra au cours de l'hiver et au printemps, où 52 nouveaux duplex (pour un total de 104 logements) remplaceront les 36 maisons endommagées par les eaux de crue, dans cette communauté déjà confrontée à une pénurie de logements.

Les nouvelles résidences devraient être habitées en août et tous les déplacés devraient être rapatriés d'ici l'automne 2017.

Autochtones

Société