•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une Franco-Colombienne sur le Bateau des jeunes leaders du monde

Le Nippon Maru, le bateau de croisière qui accueillera les 200 participants.

Le Nippon Maru, le bateau de croisière qui accueillera les 200 participants.

Photo : Bateau des jeunes leaders du monde (SWYAA)

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Bateau des jeunes leaders du monde est un projet d'échange interculturel parrainé par le Japon. L'objectif est d'embarquer 200 jeunes venus des quatre coins du globe sur un bateau de croisière pendant près de cinq semaines. Ryme Lahcene, une Franco-Colombienne de 21 ans, fait partie de la délégation canadienne.

Un texte de Hind Boughedaoui

Les représentants sont originaires de onze pays, à savoir le Brésil, le Canada, le Costa Rica, l'Égypte, les îles Fidji, l'Inde, le Japon, le Kenya, la Nouvelle-Zélande, le Tonga et l'Ukraine.

Les participants de l'ancienne édition du Bateau des jeunes leaders du monde réunis sur le pontAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les participants de l'ancienne édition du Bateau des jeunes leaders du monde réunis sur le pont

Photo : Le Bateau des jeunes leaders du monde (SWYCAN)

La plus grosse délégation est celle du Japon, pays organisateur, avec 120 jeunes. La mission canadienne, quant à elle, est composée de 11 participants et d'un responsable d'équipe.

Ryme Lahcene en fait partie. Elle embarquera le 30 janvier à bord du Nippon Maru avec les autres citoyens du monde âgés de 18 à 30 ans. « Depuis que j'ai appris la nouvelle, je suis tellement heureuse! Je ne fais qu'en parler, je ne pense qu'à ça », confie-t-elle.

Ryme Lahcene, Franco-Colombienne de 21 ans, fait partie de la délégation canadienne du Bateau des jeunes leaders du monde, composée de 12 jeunesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Ryme Lahcene, Franco-Colombienne de 21 ans, fait partie de la délégation canadienne du Bateau des jeunes leaders du monde composée de 12 jeunes

Photo : Radio-Canada / Hind Boughedaoui

Outre son enthousiasme à rencontrer d'autres jeunes d'ailleurs, elle se réjouit de découvrir de nouvelles contrées à travers eux. Une découverte qui se prolongera encore à l'occasion des deux escales en Nouvelle-Zélande et aux îles Fidji.

Il s'agit également, selon elle, d'une occasion unique de sensibiliser ses futurs coéquipiers à la spécificité linguistique canadienne. Elle met un point d'honneur à « mettre la francophonie en avant ». Elle se dit d'ailleurs fière de pouvoir représenter une des minorités francophones du Canada.

C'est intéressant de pouvoir dire qu'on existe, qu'on est plusieurs à être disséminés à travers le Canada, qu'on a le droit à une éducation en français et qu'on parle français à la maison.

Une citation de : Ryme Lahcene, participante au programme du Bateau des jeunes leaders du monde

Pour étayer son propos, elle compte bien réunir autour d'elle les nations du monde au sein d'un club d'improvisation théâtrale, une discipline qu'elle pratique depuis près de huit ans. Un choix de passion qui n'est toutefois pas anodin puisqu'il s'agit d'une création toute francophone, née au Québec dans les années 1970.

Enfin, à la question de savoir si elle a le pied marin, elle répond dans un grand éclat de rire qu'elle ne sait pas, mais reste positive, convaincue qu'elle ne ressentira sûrement pas les remous de l'océan.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !