•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cuisine de rue à Québec : « Beaucoup plus que des camions »

Vue de l'intérieur d'un camion de rue l'été dernier, à Montréal.

La cuisine de rue débutera dès l'été prochain à Québec.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'été prochain, la Ville de Québec autorisera 15 camions de cuisine de rue à offrir leurs services loin des zones commerciales et du Vieux-Québec. Les restaurateurs qui ont pignon sur rue pourront eux aussi vendre de la nourriture par un comptoir ou une fenêtre en façade de leur établissement.

Un texte de Charles D'AmboiseTwitterCourriel  

La Ville de Québec a présenté vendredi les grandes lignes de son projet pilote basé sur les recommandations d'un groupe de travail sur la cuisine de rue à Québec, présidé par le chef Jean Soulard.

L'administration Laveaume dit avoir opté pour une « approche innovatrice ».

« La Ville de Montréal n’est pas allée vers [la vente à partir d'une fenêtre], mais ici, on considère que ça pourrait nous donner une couleur particulière », souligne Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif à la Ville de Québec.

La Ville de Québec souhaite aussi « démocratiser la cuisine de rue » en délivrant trois permis de vélo-cuisine sur son territoire.

Les camions de rue pourront être en activité dans 10 sites situés dans des zones non commerciales, dont le Domaine de Maizerets ou la promenade Samuel-De Champlain. « Ce sont des sites situés dans des secteurs où on retrouve peu ou pas d’offres en restauration, le but de la démarche étant de ne pas pénaliser les restaurateurs qui ne sont pas encore établis », ajoute Julie Lemieux.

Sites proposés par la Ville de Québec

  • Base de plein air de Sainte-Foy
  • Domaine de Maizerets
  • Parc Notre-Dame-de-la-Garde
  • Hôpital de l'Enfant-Jésus
  • Parc Cartier-Brébeuf
  • Parc de la Chute-Montmorency
  • Parc de la Plage-Jacques-Cartier
  • Secteur de la piscine Saint-Roch
  • Promenade Samuel-De Champlain
  • Secteur de l’étang de la Côte

Les camions de rue pourront vendre leurs produits dans des secteurs sans restriction, soit les zones et les parcs industriels. « Les propriétaires pourront circuler librement sur les terrains situés dans ces zones. Ce sera à eux de faire des ententes avec ces propriétaires de ces terrains-là », précise Julie Lemieux.

La Ville lance également un appel aux différentes Sociétés de développement commercial (SDC) de Québec, qui pourront organiser des événements de cuisine de rue ponctuels sur leur territoire.

Des grands événements de cuisine de rue pourront aussi se dérouler à quelques reprises durant l’été sur le site d’ExpoCité, ajoute Julie Lemieux. « On pourrait même accueillir des camions qui viennent de l’extérieur », souligne-t-elle.

Comité neutre

Un groupe neutre sera chargé d’évaluer les candidatures. Les permis seront alloués au mois d’avril. Le comité devra se baser sur différents critères, dont l’originalité de l’offre, la qualité du plan d’affaires ainsi que la présentation et le respect des normes du véhicule.

Le coût des 15 permis de camions-restaurants n’est pas encore déterminé. « On veut que ce soit accessible », assure Julie Lemieux.

Les mesures de salubrité des camions de rue devront respecter les standards déjà établis auprès des restaurants par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ).

Un modèle applaudi par l’ARQ

L’Association des restaurateurs du Québec (ARQ) salue le nouveau projet pilote proposé par la Ville.

« La Ville de Québec nous propose un plan de match rassurant […] C’est un modèle dans la réflexion et dans la consultation. On a pris des gens qui avaient à coeur que ça se fasse de façon intelligente », se réjouit François Meunier, vice-président aux affaires publiques de l’ARQ.

Le projet pilote des camions de rue à Québec se déroulera au cours des étés 2017 et 2018. Les premiers camions-restaurants circuleront à compter du mois de mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !